70 % de fo­rêt dans le rouge

Connaissance de la Chasse - - On En Parle -

L’ar­rêt de la chasse sur le can­ton de Ge­nève n’im­pac­te­rait pas uni­que­ment le monde agri­cole. « Ge­nève ré­colte les avis les plus né­ga­tifs des fo­res­tiers suisses en ce qui concerne l’état sa­ni­taire des fo­rêts », ex­plique Jean Bon­nard, ré­dac­teur de Dia­na chasse et na­ture, qui a re­cueilli les ex­pli­ca­tions au­près de la So­cié­té fo­res­tière suisse. « Ge­nève, can­ton sans chasse, jouant un rôle de re­fuge en­tou­ré de ter­ri­toires chas­sés, se ca­rac­té­rise par un pré­lè­ve­ment ex­trê­me­ment res­treint d’on­gu­lés sau­vages par les garde-faune, alors que le che­vreuil et le cerf en par­ti­cu­lier sont très pré­sents. La très forte in­ci­dence de l’abrou­tis­se­ment sur la ré­gé­né­ra­tion fo­res­tière est à in­ter­pré­ter à la lu­mière de cette si­tua­tion par­ti­cu­lière », af­firme Oli­vier Schneider, membre du co­mi­té de la So­cié­té fo­res­tière suisse. En 2013, pour 70 % de la sur­face fo­res­tière (3 000 ha) ge­ne­voise, l’in­fluence du gi­bier est ju­gée cri­tique. Pour les 30 % res­tant, elle est ju­gée éle­vée, là où d’autres can­tons connaissent une in­fluence faible sur plus de 80 % de leur su­per­fi­cie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.