Le san­glier ur­bain est-il plus agres­sif ?

Connaissance de la Chasse - - Chassez L’intrus -

À l’image de ce san­glier cap­tu­ré dans les rues de Ber­lin en 2012, qui mor­dit pas moins de quatre pas­sants après avoir été bles­sé dans un choc avec une voi­ture, doit-on consi­dé­rer que les san­gliers sur­pris en ville sont plus dan­ge­reux que leurs cou­sins des champs ? « Si l’on part du prin­cipe que nous avons af­faire à des ani­maux dé­ran­gés, sou­vent ac­cu­lés, stres­sés, par­fois af­fa­més et dé­bous­so­lés, alors oui, tous les in­gré­dients sont réunis pour avoir là une sorte de bête fauve, prête à bon­dir sur n’im­porte quel pas­sant », ex­plique Pierre Feu­vier, di­rec­teur de la Fdc du Doubs. Ce­lui-ci conseille : « Si vous dé­ce­lez un jour la pré­sence de san­gliers re­mi­sés dans votre jar­din, il y a trois règles à res­pec­ter : ne les ap­pro­chez pas, ne leur don­nez pas de nour­ri­ture et pré­ve­nez votre Fé­dé­ra­tion de chas­seurs ou l’Oncfs. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.