Sans plomb… ou presque

Connaissance de la Chasse - - Courrier -

Si la chasse du gi­bier d’eau, avec des car­touches char­gées de plomb, est de­puis quelques an­nées in­ter­dite, je sou­hai­te­rais sa­voir s’il reste pos­sible de ti­rer les ra­gon­dins avec ce type de mu­ni­tions. » Gé­rard Plen­nech’, Quim­per (Fi­nis­tère)

Pour être pré­cis, le tir du gi­bier d’eau à l’aide de gre­nailles de plomb ou de plomb ni­cke­lé n’est pas in­ter­dit. C’est l’uti­li­sa­tion de ce type de mu­ni­tions sur les zones hu­mides (dé­fi­nies à l’ar­ticle L.424-6 du Code de l’en­vi­ron­ne­ment) qui est to­ta­le­ment pro­hi­bée. Dé­ci­sion en­trée en vi­gueur le 1er juin 2006, en vue de lut­ter contre le sa­tur­nisme. Quel que soit le gi­bier que vous chas­sez (sé­den­taire ou mi­gra­teur) ou le nui­sible que vous ré­gu­lez, vous de­vez donc uti­li­ser des gre­nailles dites de sub­sti­tu­tion : acier, tungs­tène, bis­muth pour ne ci­ter que celles-ci, si vous évo­luez sur de tels ter­ri­toires. Tou­te­fois, pour le tir du grand gi­bier, mais aus­si des es­pèces nui­sibles telles le rat mus­qué, le ra­gon­din, le re­nard ou en­core le ra­ton la­veur, il de­meure tou­jours pos­sible de faire usage de balles conte­nant du plomb. Rap­pe­lons ce­pen­dant que le tir en di­rec­tion de la nappe d’eau s’avère tou­jours dan­ge­reux (risque pos­sible de ri­co­chets).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.