2- Fa­ci­li­tez l’ac­cès

Connaissance de la Chasse - - Territoire Accueillant -

par consé­quent de mul­tiples dé­marches ad­mi­nis­tra­tives de la part de l’amé­na­geur. Nous n’en­tre­rons pas dans de tels dé­tails, tant la loi est com­plexe, et re­lève sou­vent du cas par cas. Sa­chez néan­moins que les de­voirs in­com­bant à l’amé­na­geur sont ré­gis par les ar­ticles L.241-1 et sui­vants du Code de l’en­vi­ron­ne­ment. Ce­pen­dant, pour qui vou­drait se lan­cer dans de tels agen­ce­ments, nous ne sau­rions trop vous conseiller de vous rap­pro­cher de votre Fdc et/ou des ser­vices com­pé­tents de la pré­fec­ture. Pour le chas­seur-amé­na­geur, les tra­vaux d’agen­ce­ment se font évi­dem­ment dans une op­tique cy­né­gé­tique. Son but : chas­ser la bé­cas­sine dans les règles de l’art, ac­com­pa­gné de son fi­dèle auxi­liaire. Afin de fa­ci­li­ter l’ac­cès de ce duo, il faut, dans un pre­mier temps, créer un ré­seau de che­mins qui per­met­tra d’at­teindre les fu­tures pla­cettes. Sen­tiers qui se­ront par la suite en­tre­te­nus de fa­çon ré­gu­lière. Le plus sou­vent si­nueux, ceux-ci doivent per­mettre au bé­cas­si­nier d’ap­pro­cher, sans faire trop de bruit ni être trop vi­sible des dif­fé­rentes pla­tières. Dans la me­sure du pos­sible, ils se­ront sur­éle­vés de fa­çon à res­ter secs. Ou­vrir et en­tre­te­nir ces layons né­ces­site évi­dem­ment l’uti­li­sa­tion d’un ma­té­riel adap­té. À cha­cun sa dose de cou­rage et ses moyens, de la faux à la da­meuse ! Plus sé­rieu­se­ment, l’en­gin adé­quat reste un trac­teur lé­ger équi­pé d’un gy­ro­broyeur. Ce ma­té­riel pour­ra être com­plé­té d’une dé­brous­sailleuse, voire éven­tuel­le­ment d’une mo­to­fau­cheuse pour peau­fi­ner les abords des che­mins, ou fau­cher de pe­tites sur­faces in­ac­ces­sibles à l’équipement pré­ci­té.

AVANT APRÈS Ou­vrir les pla­tières, né­ces­site avant tout de pré­pa­rer des che­mins d’ac­cès.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.