Entre deux rouges

Connaissance de la Chasse - - Un Solitaire Et Son Page -

C’est pour ac­com­pa­gner le dé­ve­lop­pe­ment des chasses si­len­cieuses en Al­le­magne dans la moi­tié du XIX siècle que fut créé le rouge de Ba­vière. Dans les ré­gions mon­ta­gneuses, le chien de rouge de Ha­novre se ré­vé­lait trop lourd. Aus­si, pour ob­te­nir de meilleurs ré­sul­tats sur ces ter­rains dif­fi­ciles, le ba­ron Karg-Be­ben­burg de Rei­chen­hall sé­lec­tion­na, vers 1870, un chien plus lé­ger (52 cm au gar­rot maxi­mum contre 55 cm pour le rouge de Ha­novre), en croi­sant le chien de rouge de Ha­novre avec des chiens cou­rants (l’an­cien bra­chets) de mon­tagne de cou­leur fauve. En 1912 fut créé́ le Club du chien Rouge de Ba­vière.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.