Une ode au cycle de la vie

Connaissance de la Chasse - - Actus & Nouveautés -

Un express jux­ta­po­sé à pla­tines et à deux jeux de ca­nons de ca­libres 470 et 600 NE. Cette arme unique est une ode à la mi­gra­tion ac­com­plie chaque an­née par des mil­lions de gnous qui par­courent 1500 km en al­lant du Se­ren­ge­ti en Tan­za­nie jus­qu’au sud du Ke­nya, dans le Ma­sai Ma­ra à la re­cherche de terres plus fer­tiles ac­com­pa­gnés de mil­liers de zèbres et de ga­zelles. C’est cette mi­gra­tion au cours de la­quelle des cen­taines de mil­liers d’ani­maux perdent la vie qui a ser­vi de point de dé­part à la réa­li­sa­tion puis à la gra­vure de cette arme in­croyable où l’on trouve plus de 100 ani­maux gra­vés. La faune afri­caine et no­tam­ment les pré­da­teurs pré­lèvent leur dime au cours de cette trans­hu­mance. Voi­là pour­quoi le big five est aus­si in­crus­té en pa­la­dium sur cette arme dans des re­pré­sen­ta­tions asy­mé­triques et for­cé­ment contras­tées, le pa­la­dium étant très blanc et la fi­ni­tion du mé­tal étant noire. Une cou­leur ob­te­nue grâce à un trai­te­ment de sur­face spé­ci­fique. L’arme pèse 7,3 kg, elle pos­sède de vraies pla­tines type HH, des ca­nons de­mi-bloc en acier Bö­hel de 60 cm de long. C’est le gra­veur au­tri­chien Franz Mak, en col­la­bo­ra­tion avec Da­niel­la Fanzoj, qui a or­né cette arme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.