28,5 % de morts en moins, 16,5 % d’ac­ci­dents en plus

Connaissance de la Chasse - - Actus & Nouveautés -

De­puis quelques an­nées dé­jà, l’Oncfs et la Fnc com­mu­niquent avec une grande trans­pa­rence sur les ac­ci­dents de chasse. La ten­dance de fond conti­nue d’être à la baisse de­puis dix-huit ans. Zoom sur la sai­son 2015-2016 d’après les don­nées du très ré­ac­tif ré­seau Sé­cu­ri­té à la chasse de l’Oncfs, le­quel nous livre ces don­nées quatre mois seule­ment après la fer­me­ture. (avec bre­telle) et chutes avec des armes char­gées. Des drames fa­ci­le­ment évi­tables. Au­cun ri­co­chet n’est res­pon­sable des ac­ci­dents mor­tels, seuls des man­que­ments élé­men­taires à la sé­cu­ri­té en consti­tuent la cause. De plus cer­tains des ti­reurs et des vic­times ne por­taient pas d’élé­ment fluo. 83 %

Hausse des ac­ci­dents concer­nant les non-chas­seurs. L’ex­trême vi­gi­lance est re­quise… 105

Hausse des tirs frap­pant les animaux do­mes­tiques, les mai­sons, les voi­tures, etc. Ces in­ci­dents peuvent coû­ter la vie des animaux, mais il s’en est fal­lu par­fois de peu qu’ils ne se trans­forment en ac­ci­dents de non­chas­seurs, éven­tuel­le­ment mor­tels. Cet in­dice est à sur­veiller de très près. En 2015-2016, la mor­ta­li­té des animaux do­mes­tiques at­teint un re­cord de 23 su­jets.

65 %

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.