Bain de flaque

Connaissance de la Chasse - - Photos Choc -

C’est sur le ter­ri­toire de Bouaye (Loire-At­lan­tique), sa com­mune de ré­si­dence, que le pho­to­graphe et na­tu­ra­liste de re­nom Er­wan Ba­lan­ça a réa­li­sé cette ma­gni­fique image d’un ra­mier en pleines ablu­tions es­ti­vales. Si la scène n’est pas rare, elle n’est pas sou­vent fi­gée d’aus­si près, sous cet angle et dans cet en­vi­ron­ne­ment. « J’ai pris cette pho­to en bor­dure d’une pe­tite mare fo­res­tière, sur un sec­teur au sol per­méable où les points d’eau sont rares. J’ai sur zone un af­fût en­ter­ré per­ma­nent très bien in­té­gré dans l’en­vi­ron­ne­ment et qui ne per­turbe pas la faune sau­vage. Lors des pé­riodes sans pluie, je me charge d’ali­men­ter la dé­pres­sion afin qu’elle garde tout son at­trait. Ain­si, les pi­geons ra­miers, entre autres es­pèces, fré­quentent ré­gu­liè­re­ment le site. Ils se posent d’abord dans les arbres alen­tours et pa­tientent un bon mo­ment afin de s’as­su­rer qu’il n’y a pas de dan­ger. En­suite, ils se posent à terre à quelques mètres de la nappe et s’ap­prochent tran­quille­ment à pattes. Le plus sou­vent, ils se contentent de boire quelques gor­gées et de re­par­tir. Mais ce jour-là, il fai­sait très beau et le co­lom­bi­dé s’est avan­cé dans l’eau jus­qu’au ventre. Il s’est alors se­coué éner­gi­que­ment en fai­sant de nom­breux mou­ve­ments et en s’im­mer­geant la tête à plu­sieurs re­prises. Des gouttes vo­laient en tous sens. Il sem­blait vrai­ment heu­reux de prendre un bain. Il est en­suite re­ve­nu au sec, s’est ébroué avec force, et a re­joint un per­choir à proxi­mi­té sur le­quel il est res­té quelques mi­nutes avant de prendre son es­sor et dis­pa­raître. La sur­face de la nappe est re­cou­verte d’une pel­li­cule de poudre blanche, une sorte de talc. Cette tex­ture sert à l’im­per­méa­bi­li­té du plu­mage. » Er­wan Ba­lan­ça, avec Phi­lippe Aille­ry

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.