L’ha­bit ne fait pas le garde

Connaissance de la Chasse - - Courrier -

Pro­prié­taire d’un ter­ri­toire sur le­quel je chasse en com­pa­gnie de quelques amis, je ren­contre de­puis cette an­née de sé­rieux pro­blèmes de bra­con­nage, no­tam­ment sur le grand gi­bier. J’ai donc dé­ci­dé de faire ap­pel aux ser­vices d’un garde par­ti­cu­lier. Doit-il por­ter une te­nue ou un uni­forme adé­quat ? » Fa­brice Gon­nord, Meaux (Seine-et-Marne)

Bien qu’il existe dans le com­merce des te­nues spé­ci­fiques pour les gardes par­ti­cu­liers, ceux-ci n’ont au­cu­ne­ment l’obli­ga­tion de por­ter ce type d’uni­forme. Néan­moins, doit obli­ga­toi­re­ment fi­gu­rer sur leurs vê­te­ments (bro­de­rie ou in­signe) la men­tion « garde-chasse par­ti­cu­lier ». Dans le cas du port d’un uni­forme ca­rac­té­ris­tique, ce­lui-ci ne doit en au­cun cas être as­si­mi­lable à ce­lui por­té par les agents de l’État. De la même fa­çon, sont in­ter­dits les ké­pis et les em­blèmes tri­co­lores. No­tez en­fin que le garde par­ti­cu­lier, dès lors qu’il évo­lue dans ses fonc­tions, doit tou­jours être por­teur de sa carte ou de son agré­ment, et pré­sen­ter ce do­cu­ment à qui­conque le lui de­mande.

Seule obli­ga­tion, la men­tion « Gar­de­chasse par­ti­cu­lier » doit fi­gu­rer sur la te­nue (ou l’uni­forme).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.