FICHE TECH­NIQUE

Connaissance de la Chasse - - Trois fusils en un -

cy­lin­drique en fibre op­tique rouge se dé­tache par­fai­te­ment bien. Le fu­sil pèse 3,150 kg à vide, un poids rai­son­nable. Avec ses six car­touches, c’est un peu dif­fé­rent, sur­tout si vous ti­rez des 36 g ou plus. Là on passe à 3,37 kg avec sur­tout un dés­équi­libre avant. L’arme chargée à bloc de­vient certes un peu plus lourde mais sur­tout un peu moins vive, du fait de cette ré­par­ti­tion des masses dif­fé­rente. Mais on peut tou­te­fois s’y ha­bi­tuer as­sez fa­ci­le­ment.

À quand la ver­sion syn­thé­tique ?

Néan­moins, à chaque tir, l’équi­libre du fu­sil se trou­ve­ra mo­di­fié, c’est se­lon moi le prin­ci­pal re­proche à faire à cette arme. Un dé­faut qui est la contre­par­tie lo­gique de sa qua­li­té : sa puis­sance de feu. Un poids un peu éle­vé et un équi­libre mo­di­fié sont le prix à payer, un prix lé­ger, pour dis­po­ser de six car­touches voire plus dans la ver­sion ral­lon­gée, qui pour le coup me pa­raît in­utile. Au terme de cet es­sai, un re­gret se fait jour tou­te­fois. Pour­quoi la firme sté­pha­noise n’a- t- elle pas (en­core) sor­ti de ver­sion syn­thé­tique de cette arme ? Une crosse en com­po­site, noire ou ca­mo, au­rait été un réel plus pour la clien­tèle ci­blée par ce fu­sil. Les sau­va­gi­niers, les chas­seurs de pi­geons au poste au­raient sans doute ap­pré­cié avoir une arme un peu plus rus­tique, mieux ca­mou­flée et plus ré­sis­tante aux in­tem­pé­ries. Des chas­seurs qui, sé­duits par ce fu­sil, au­raient sans doute vou­lu en­suite l’ac­qué­rir en ver­sion bois luxe. La firme sté­pha­noise a sou­hai­té in­ver­ser ce pro­ces­sus, peut-être à juste titre, nous ver­rons bien. Lo­gi­que­ment, la ver­sion syn­thé­tique de­vrait néan­moins ar­ri­ver l’an­née pro­chaine. Bois ou syn­thé­tique, il faut re­con­naître, au terme de plu­sieurs di­zaines de car­touches ti­rées avec ce nou­veau fu­sil à ré­pé­ti­tion ra­pide, que la puis­sance de feu du Vé­loce est réel­le­ment éton­nante. On pour­rait presque ap­pli­quer à cette arme ce que les sol­dats su­distes di­saient des armes Win­ches­ter à le­vier de sous-garde qui équi­paient les troupes nor­distes du­rant la guerre de Sé­ces­sion : « Ils la chargent le di­manche et tirent en­suite le reste de la se­maine. » Marque : Ver­ney-Car­ron. Mo­dèle : Vé­loce. Type : fu­sil mo­no­ca­non à ré­pé­ti­tion. Ca­libre : 12/76 mm. Crosse : en noyer 3 étoiles, pon­cé à l’huile, crosse pis­to­let busc droit et long de­vant rond. Qua­drillage : de­si­gn en forme de V avec mo­tifs en forme de vague. Plaque de couche : épaisse et ab­sor­bante avec deux in­ter­ca­laires pour le ré­glage de la lon­gueur. Car­casse : en al­liage lé­ger (er­gal) frai­sée pour le mon­tage d’une op­tique. Ré­ar­me­ment : pous­soir Stop & Go sur le cô­té droit de la car­casse au-des­sus de la dé­tente. Ca­non : de 71 cm éprou­vé bille d’acier en acier su­per dia­mant au chrome mo­lyb­dène avec cinq chokes in­ter­chan­geables. Tube ma­ga­sin : conte­nance de cinq car­touches Ma­gnum. Éjec­tion : au­to­ma­tique. Vi­sée : bande ven­ti­lée de 8 mm de large et gui­don en fibre op­tique rouge. Lon­gueur to­tale : 123 cm. Poids : 3,15 kg. Prix : 1799 eu­ros. Op­tions : ral­longe tube ma­ga­sin et ral­longe de ca­non de 5 cm.

Avec ses six car­touches, le poids du Vé­loce passe de 3,1 à près de 3,4 kg.

Le ca­non me­sure 71 cm mais avec la lon­gueur de la car­casse, la ligne de vi­sée me­sure 80 cm. Le qua­drillage la­ser qui prend la forme d’un V est dis­cu­table, il masque sur­tout beau­coup le vei­nage ma­gni­fique du noyer.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.