Le che­vreuil et la ci­gogne, telle une fable

Connaissance de la Chasse - - Photos Choc -

Tou­jours à l’af­fût de scènes sur­pre­nantes, le ta­len­tueux pho­to­graphe ani­ma­lier Mi­chael Breuer garde en per­ma­nence à l’es­prit, comme fil conduc­teur, son ani­mal de pré­di­lec­tion qu’est le che­vreuil. C’est ain­si qu’au cours du mois de juillet der­nier, lors d’une séance qu’il consa­crait au rut du bro­card, il a, non loin de la ville de Darm­stadt, dans le land de Hesse, je­té son dé­vo­lu sur un couple de pe­tits cer­vi­dés af­fai­ré à vian­der dans une vaste plaine. Au bout d’un mo­ment, le na­tu­ra­liste a alors vu at­ter­rir un couple de ci­gognes blanches. Mam­mi­fères et oi­seaux sont sé­pa­rés par une dis­tance as­sez im­por­tante. Mais l’homme d’images s’est mal­gré tout mis à es­pé­rer une ren­contre entre les deux fa­milles pour l’im­mor­ta­li­ser. Au fil des mi­nutes, les che­vreuils ont fi­ni par se cou­cher et dis­pa­raître dans les hautes herbes. De son cô­té, l’un des échas­siers, af­fai­ré à quê­ter de la nour­ri­ture, s’est, sans s’en rendre compte, rap­pro­ché des en­dor­mis. Trop près au goût de la che­vrette, qui s’est le­vée et a réa­li­sé quelques pas en di­rec­tion de la vi­si­teuse avant de s’ar­rê­ter. C’est le mo­ment de la photo. Quelque peu sur­prise et dé­ran­gée, la ci­gogne a pré­fé­ré s’écar­ter à grands pas. Se­lon notre in­ter­lo­cu­teur, nombre de che­vreuils et de ci­gognes fré­quentent ce même ter­ri­toire à cer­taines pé­riodes de l’an­née. Pour­tant, mal­gré nombre d’af­fûts sur ce site de­puis fort long­temps, c’était la pre­mière fois qu’il par­ve­nait à fi­ger les deux es­pèces sur le même cli­ché. Belle prouesse. Mi­chael Breuer, avec Phi­lippe Aille­ry

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.