Sé­né­gal, vieux ko­ba de la Fa­lé­mé

Connaissance de la Chasse - - Infos du Monde -

Si les pha­co­chères oc­cupent en­core de nom­breux chasseurs au pays de la Te­ran­ga, les es­pèces d’an­ti­lopes se ra­ré­fient et la ré­colte de l’une d’entre elles reste anec­do­tique. Seul le my­thique sec­teur de la Fa­lé­mé offre tou­jours la pos­si­bi­li­té lé­gale de ti­rer, au compte-gouttes, quelques re­pré­sen­tants de la grande faune d’Afrique de l’Ouest. Ain­si, pour la sai­son 2017, le di­rec­teur des Eaux et Fo­rêts avait fixé un quo­ta de 3 buffles de sa­vane, 6 hip­po­tragues rouans (ko­ba), 6 guibs har­na­chés et 5 cé­pha­lophes de Grimm pour l’en­semble de la zone. C’est donc avec une lé­gi­time fier­té que Pa­pa Aly Sarr, amo­dia­taire de 47000 ha dans le Nord de la Fa­lé­mé et di­rec­teur du camp Galo ain­si que de la com­pa­gnie Te­ran­ga Chasse, nous a adres­sé ré­cem­ment les cli­chés du ko­ba pré­sen­té ici. Cette an­ti­lope d’âge mûr por­tant un cor­nage de 68 cm a été ti­rée le 8 avril der­nier par Thier­ry Ca­gniart, un ar­mu­rier ori­gi­naire du Pasde- Ca­lais qui ef­fec­tuait là son troi­sième sé­jour sur le ter­ri­toire. Sa pa­tience a fi­ni par payer. Preuve, s’il en était be­soin, que le Sé­né­gal ré­serve tou­jours de bien belles sur­prises.

Sou­ve­nir im­pé­ris­sable que la ré­colte de ce ko­ba, tant pour le chas­seur que pour le pa­tron de la com­pa­gnie de sa­fa­ris.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.