La chasse du grizz­ly bien­tôt fer­mée

Connaissance de la Chasse - - Infos Du Monde -

À comp­ter du 30 no­vembre pro­chain, la chasse spor­tive du grizz­ly se­ra dé­fi­ni­ti­ve­ment fer­mée en Co­lom­bie bri­tan­nique (Ouest ca­na­dien). Cette dé­ci­sion, an­non­cée par le nou­veau gou­ver­ne­ment néo­dé­mo­crate de cette pro­vince du Ca­na­da, fait suite à une pro­messe élec­to­rale. Le nou­veau mi­nistre des Res­sources na­tu­relles, Doug Do­nald­son, af­fir­mant que c’est « une opi­nion par­ta­gée par le pu­blic ». Un avis bien dif­fé­rent émane en re­vanche de l’As­so­cia­tion des guides et des or­ga­ni­sa­teurs de chasse de cette par­tie du Ca­na­da (Guide Out­fit­ters As­so­cia­tion of Bri­tish Co­lum­bia) qui au­rait ai­mé être consul­tée et qui rap­pelle qu’avec 15000 grizz­lys sur son ter­ri­toire, la Co­lom­bie Bri­tan­nique dé­tient la deuxième plus im­por­tante po­pu­la­tion de cet ours en Amé­rique du Nord, que l’es­pèce est consi­dé­rée comme « pré­oc­cu­pa­tion mi­neure » par l’Uicn et qu’avec 250 ani­maux pré­le­vés chaque an­née, soit à peine 2 %, les po­pu­la­tions de l’ur­si­dés ne sont ab­so­lu­ment pas en dan­ger. En re­vanche, la Goabc in­siste sur le fait que toute une par­tie du monde ru­ral et des pour­voi­ries va être tou­chée par cette dé­ci­sion po­li­tique et rap­pelle que l’in­dus­trie de la chasse contri­buait jus­qu’à ce jour à hau­teur de 350 mil­lions de dol­lars à l’éco­no­mie de la Co­lom­bie bri­tan­nique chaque an­née, et qu’à eux seuls, les per­mis de chasse du grizz­ly rap­por­taient an­nuel­le­ment 540000 $ au gou­ver­ne­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.