Tan­za­nie, l’an­ti­bra­co as­sas­si­né

Connaissance de la Chasse - - Infos Du Monde -

D’ori­gine sud-afri­caine, Wayne Lotter, né en 1965, fut long­temps ran­ger dans son pays – en par­ti­cu­lier dans le Kru­ger – avant de re­joindre en 2006 la Tan­za­nie afin d’y créer la Pro­tec­ted Area Ma­na­ge­ment So­lu­tions (Pams), une or­ga­ni­sa­tion dé­diée à la pro­tec­tion de la faune afri­caine et la lutte an­ti­bra­con­nage. Struc­ture d’une tren­taine de per­sonnes, la Pams ob­tint ra­pi­de­ment des ré­sul­tats grâce à un im­por­tant tra­vail de sen­si­bi­li­sa­tion et de for­ma­tion sur le ter­rain mais aus­si grâce à un par­te­na­riat di­rect et fi­nan­cier avec l’Uni­té tan­za­nienne d’in­ves­ti­ga­tion sur les crimes na­tio­naux et in­ter­na­tio­naux. En trois ans, 1 400 bra­con­niers sont ar­rê­tés dont plu­sieurs grandes fi­gures du tra­fic d’ivoire : Yang Feng Glan, sur­nom­mée la « reine de l’ivoire » pour avoir gé­ré pen­dant 14 ans un tra­fic de pointes à des­ti­na­tion de la Chine, mais aus­si l’un de ses prin­ci­paux four­nis­seurs, Bo­ni­face Ma­rian­go dit « le diable », qui était à la tête d’une quin­zaine de fi­lières de bra­con­niers opé­rant en Tan­za­nie et dans les pays li­mi­trophes. Pams af­fiche des chiffres élo­quents : 32000 élé­phants sous pro­tec­tion, 1446 armes confis­quées, 2373 bra­con­niers et tra­fi­quants ar­rê­tés et 4568 pièges en­le­vés. Est-ce pour ce­la que Wayne Lotter a été as­sas­si­né ? Dif­fi­cile de le dire car ses meur­triers courent tou­jours. Une chose est cer­taine : Pams va pour­suivre son tra­vail sur le ter­rain, comme l’a in­di­qué l’une des res­pon­sables de l’or­ga­ni­sa­tion après l’as­sas­si­nat.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.