3 arbres à bi­chon­ner

Connaissance de la Chasse - - idées d’aménagement -

Ci­tons un autre exemple de col­la­bo­ra­tion construc­tive avec les ou­vriers fo­res­tiers. Les arbres frot­toirs, ré­gu­liè­re­ment uti­li­sés par les san­gliers et les cerfs (lire en­ca­dré ci­contre), doivent être épar­gnés lors des coupes rases. Les ani­maux conti­nue­ront de fré­quen­ter ces troncs à forte charge ol­fac­tive, lais­sant ain­si les autres arbres en pousse. « Sur l’un d’eux, de­man­dons à l’ou­vrier de sec­tion­ner à l’aide de sa ma­chine un tronc à deux mètres de hau­teur, sur le­quel vous em­man­che­rez sans mal une pierre à sel. » L’un des ob­jec­tifs de ces amé­na­ge­ments consiste à pré­ser­ver les arbres qui concentrent l’ac­ti­vi­té de la grande faune. Le temps qu’elle passe en leur com­pa­gnie est au­tant de temps ga­gné pour les autres arbres en­core in­demnes. Ain­si, les es­sences les plus écor­cées par les cer­vi­dés et ayant une faible va­leur com­mer­ciale se­ront pré­ser­vées par les coupes, voire en­tre­te­nues, pour

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.