Ball-trap, oui mais où ?

Connaissance de la Chasse - - Le Point Sur Nos Armuriers - G. H.

Pré­sident d’une as­so­cia­tion de chasse com­mu­nale, je vou­drais sa­voir si je suis en droit d’or­ga­ni­ser un ball-trap à l’oc­ca­sion de notre réunion an­nuelle. Et si oui, quelles sont les for­ma­li­tés à suivre ? » Ch­ris­tian Co­lomb, Limoges (Haute-Vienne)

La ré­ponse est oui, mais la chose est plus com­pli­quée qu’il n’y pa­raît… D’une, le ter­rain de­vra être loin de toute ha­bi­ta­tion pour of­frir un pé­ri­mètre de 300 m à la re­tom­bée des plombs. At­ten­tion éga­le­ment aux zones hu­mides qui, rap­pe­lons-le, né­ces­sitent l’uti­li­sa­tion de gre­nailles de sub­sti­tu­tion. Con­cer­nant les ac­cès, ils de­vront être dé­ga­gés pour per­mettre l’in­ter­ven­tion des se­cours si né­ces­saire. Vous avez par ailleurs obli­ga­tion de dé­po­ser en mai­rie un dos­sier ren­sei­gnant les res­pon­sables de l’or­ga­ni­sa­tion, l’em­pla­ce­ment du ter­rain, et d’y joindre un plan dé­taillé des ins­tal­la­tions. Vous de­vrez en­fin sous­crire une as­su­rance res­pon­sa­bi­li­té ci­vile en cas d’éven­tuels dé­gâts, et vé­ri­fier que chaque ti­reur dis­pose, à titre per­son­nel, d’une telle po­lice. Car, sa­chez-le, toutes les as­su­rances chasse ne ga­ran­tissent pas né­ces­sai­re­ment les pro­blèmes sur­ve­nus à l’oc­ca­sion d’un ball-trap.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.