500000 hec­tares ex­clu­sifs

Connaissance de la Chasse - - Grands Sangliers Turcs -

Terre de tran­si­tion entre l’Eu­rope et l’Asie cen­trale, l’Asie mi­neure cor­res­pond à la pres­qu’île la plus oc­ci­den­tale de l’Asie ; gros­so mo­do à la Tur­quie ac­tuelle. Dans sa par­tie ouest, les monts Ida dé­li­mitent la ré­gion de Troie. An­cienne Troade au­jourd’hui pro­vince de Ca­nak­kale, cette terre fut le théâtre de nom­breux épi­sodes my­tho­lo­giques. Conquise par Alexandre puis par les Ro­mains, Ho­mère y si­tue dans L’Iliade nombre de pé­ri­pé­ties re­la­tives aux di­vi­ni­tés grecs : Zeus, Aphro­dite, Pa­rîs, Her­ma­phro­dite… Les dieux de l’Olympe se se­raient même ins­tal­lés sur ces mon­tagnes (1774 m au point culmi­nant), au­jourd’hui dé­nom­mées Kaz, pour y ob­ser­ver le dé­rou­le­ment de la guerre de Troie. Au­jourd’hui, si les dieux s’en sont al­lés, cette terre de­meure un lieu pri­vi­lé­gié pour la chasse. Ho­mère, une fois en­core, n’écri­vait-il pas à son su­jet que les pentes des mon­tagnes étaient cou­vertes de fo­rêts abri­tant un grand nombre de bêtes sau­vages, qua­li­fiant ain­si l’Ida de « mère des fauves » ? Une chose est cer­taine, entre les lé­gendes de L’Iliade et la réa­li­té, il n’y a qu’un pas car les fauves (san­gliers, loups, lynx, chats sau­vages, ours), au­jourd’hui en­core, ne manquent pas en ces lieux. Une hyène y au­rait même été aper­çue en 1987, comme nous l’a confié Ka­dir Özel, garde des eaux et fo­rêt et res­pon­sable de la conces­sion qui nous in­té­resse. Une conces­sion de 500 000 ha concé­dée en ex­clu­si­vi­té à Ön­der Ars­lan (Na­ture-Tours) de­puis 1985 et sur la­quelle re­viennent chaque an­née trois frères, Éric, Franck et Marc, ac­com­pa­gnés de sept de leurs amis : An­toine, Ch­ris­tian, Fred, JeanMi­chel, Ch­ris­tophe et un autre Ch­ris­tian, dit « Le Sa­voyard » en rai­son de son dé­par­te­ment de pro­ve­nance. Tous viennent ici de­puis dix ans pour une seule et même chose en tête : les grands do­muz (com­pre­nez : san­gliers en turc). Des sui­dés qui, pays à forte cul­ture mu­sul­mane oblige, ne manquent pas et qui sont, pour les mâles adultes, par­ti­cu­liè­re­ment consé­quents et bien ar­més. Le re­cord de lon­gueur de dé­fense pour le

La « mère des fauves » pa­rée de ses cou­leurs au­tom­nales.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.