PE­TITES MANIPS GEN­TILLES (PROU­VÉES SCIEN­TI­FI­QUE­MENT) QUI PEUVENT AUS­SI SER­VIR

Cosmopolitan (France) - - Stratégie -

Com­men­cer par de­man­der peu pour ob­te­nir plus

On com­mence par de­man­der un truc in­si­gni­fiant pour har­pon­ner l’autre, mine de rien. Pour­quoi? Il va se sen­tir en­ga­gé à être quel­qu’un de fiable en­vers vous. Ain­si, dès qu’il vous au­ra dit oui une fois, il lui se­ra très dif­fi­cile en­suite de vous dire non sans avoir l’im­pres­sion de tra­hir.

Em­ployer la for­mule ma­gique

Quand vous de­man­dez quelque chose à quel­qu’un, fi­nis­sez tou­jours par « Mais c’est toi qui dé­cides » ou « Tu n’es pas obli­gé », ça aug­men­te­ra consi­dé­ra­ble­ment les chances qu’il vous dise oui. Pour­quoi? Si on s’es­time libre d’ac­cep­ter ou de re­fu­ser, on a da­van­tage ten­dance à ré­pondre fa­vo­ra­ble­ment. La sen­sa­tion de li­ber­té, ça rend tou­jours plus ou­vert et po­si­tif.

Ren­dez sin­cères vos re­quêtes

Col­ler un Post-it per­son­na­li­sé sur un dos­sier en ac­com­pa­gne­ment d’une de­mande va aug­men­ter vos chances d’ob­te­nir une ré­ponse favorable. Pour­quoi? C’est tou­jours per­çu comme un geste « af­fec­tif » et spon­ta­né, c’est-à-dire non cal­cu­lé, et qui ins­pire donc beau­coup plus la confiance et la sym­pa­thie.

Toucher, c’est dans la poche.

En­trer en contact phy­sique via une lé­gère pres­sion, entre le coude et l’épaule de pré­fé­rence, aug­mente consi­dé­ra­ble­ment les chances d’ob­te­nir quelque chose. Pour­quoi? Le toucher est le pre­mier sens qui nous a ras­su­rée lorsque l’on était bé­bé… c’est tou­jours ins­crit en nous. At­ten­tion tout de même, tout le monde n’aime pas ça !

Sou­riez !

Car ça crée d’em­blée un lien po­si­tif. Pour­quoi? Quand on sou­rit à quel­qu’un, on lui fait pas­ser le mes­sage qu’on est heu­reux de le voir, ce qui l’amène na­tu­rel­le­ment à être bien mieux dis­po­sé à notre égard, donc à nous sa­tis­faire…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.