C’est comme ça qu’il m’a eue

Cosmopolitan (France) - - Séduction : Leurs 10 Bottes Secrètes -

C’était mon voi­sin, on se croi­sait sou­vent. Un jour, je le vois qui re­monte le trottoir, un bou­quet à la main. Il me le tend, pas de bonjour, rien, juste « c’est pour toi ». Ch­loé, 25 ans

C’était le DJ. Jen­ni­fer, 29 ans Pour notre pre­mier dî­ner, il est ar­ri­vé coif­fé, ra­sé, avec une cra­vate. Des mois que je le voyais en co­ol au bou­lot. J’ai trou­vé ça tou­chant. At­ti­ka, 34 ans

Il sou­rit tout le temps. Lu­cie, 24 ans « Laisse-toi por­ter. » C’est son leit­mo­tiv. Il a une force vi­tale in­croyable, il s’oc­cupe de tout. Avec les ho­raires que je me tape au bou­lot, rien ne pou­vait me pa­raître plus sé­dui­sant. Leï­la, 32 ans Don Dra­per sur sa coque de por­table. Un dé­tail idiot, mais qui m’a plu. Daph­né, 29 ans Quand je lui ai dit que je n’ai­mais que les sé­ries ou les co­mé­dies et que je n’avais ja­mais vu « Star Wars » Seb a eu l’air cho­qué. La se­maine sui­vante, j’ai trou­vé une clé USB Yo­da sur ma table de cui­sine avec un Postit « À re­gar­der avant mon re­tour ». Désa­bu­sée, je l’ai bran­chée sur mon or­di. En fait, la clé conte­nait « Ma­riage à l’an­glaise », avec Si­mon Ba­ker. Hyo­min, 22 ans Il sait dan­ser. Seul et à deux. En soi­rée, c’est le roi du pé­trole. Axelle, 23 ans On tra­vaillait au même étage et on avait dis­cu­té pen­dant les voeux de l’en­tre­prise. Après, chaque se­maine, je trou­vais sur mon bureau des ar­ticles de jour­naux qui pou­vaient m’in­té­res­ser, un lien sym­pa dans ma boîte mail, une at­ten­tion quel­conque. J’ai fi­ni par les guet­ter. Zoé, 24 ans Il est très beau. Vrai­ment. Du genre : be­soin de rien d’autre. Em­ma, 22 ans

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.