LAU­RENCE

De la vente Is­sue du 9.3, elle passe au monde de té­lé­phones mo­biles elle di­rige du ci­né­ma. Au­jourd’hui, sa propre boîte de pro­duc­tion.

Cosmopolitan (France) - - Smars -

9.3. Je suis bien, lé­gi­time dans mon élé­ment. Ça, c’est une vic­toire quand on vient du 9.3 : se sen­tir à sa place. À 25 ans, j’en­chaîne les stages. Dont un chez deux frères d’ori­gine an­tillaise, au­to­di­dactes, qui montent leur boîte d’édi­tion vi­déo, et avec un cu­lot in­croyable ! Ils me di­saient : « Lau­rence, nos an­cêtres étaient es­claves. Quand ils fuyaient, on leur cou­pait une jambe… Qu’est-ce qui peut nous ar­ri­ver de pire que ça ? Alors un cour­rier d’huis­sier, c’est rien du tout com­pa­ré à ça. » Après deux ans chez Ca­nal+, dans le ser­vice des ventes in­ter­na­tio­nales des films ré­cents, où je frise le burn out, je dé­croche un job d’un an à New York chez Uni­france, grâce à la bonne ren­contre, et à ma dé­ter­mi­na­tion aus­si. Là-bas, cô­té drague, c’est pas vrai­ment ça, mais cô­té bou­lot, je fais le plein de dé­cou­vertes. Sauf que j’ai en­vie de ren­trer. À 28 ans, je re­tourne vivre chez ma mère. De­vant moi, le même pay­sage que quand j’étais pe­tite. Mais je ne suis pas du genre à me lais­ser abattre. Je veux mon­ter ma boîte ! Je vais à tous les col­loques sur la créa­tion d’en­tre­prise. Bu­si­ness plan, fi­nan­ce­ments : il me faut neuf mois, comme pour un en­fant, avant que naisse ma boîte de prod : De l’autre cô­té du pé­riph’. Je rem­porte le 1er prix Ta­lents des ci­tés. Et évi­dem­ment ça me donne une belle carte de vi­site. Au dé­part, les pro­jets qu’on me pro­pose se fo­ca­lisent sur la pseu­do « al­té­ri­té » des ban­lieu­sards ou des per­sonnes « is­sues de ». Or moi, je veux juste faire le contraire. Je re­çois deux à trois scé­na­rios par mois. Pre­mier documentaire pro­duit : un groupe de ly­céens en voyage aux ÉtatsU­nis. Il se­ra dif­fu­sé sur Pu­blic Sé­nat. D’ici mes 40 ans : au­jourd’hui, mes bu­reaux sont à la Cité du Ci­né­ma à Saint-De­nis. Sept per­sonnes tra­vaillent avec moi et j’ai un pre­mier pro­jet de film à gros bud­get. Je vou­drais fon­der une fa­mille aus­si.

l

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.