Il n’y a qu’à Cosmo

Cosmopolitan (France) - - Nos confessions -

vais me cou­cher. Le len­de­main, le den­ti­frice a dur­ci et je suis cri­blée de pe­tits pois. J’au­rais pré­fé­ré ne pas par­ta­ger cet ins­tant avec l’ou­vrier de­bout sur l’écha­fau­dage de­vant ma fe­nêtre. Cla­risse, 29 ans

Coup de jus

Ce soir, je fuis le ca­na­pé du sa­lon où sept mâles dont mon mec, gon­flés à bloc, sou­tiennent leur équipe de foot pré­fé­rée de­vant la télé. Je mets une dis­tance de sé­cu­ri­té en m’ins­tal­lant sur la table de la salle à man­ger, casque col­lé aux oreilles, de­vant les der­niers épi­sodes de « True Blood ». Il y a tou­jours 0-0 quand j’at­taque le deuxième épi­sode. Mais alors que le beau vam­pire Eric North­man est sur le point d’em­bras­ser Soo­kie, mon or­di­na­teur af­fiche l’alerte : « bat­te­rie faible » . Viiiite, avant qu’il ne s’éteigne, je fonce vers la mul­ti­prise et je me branche à la place de la lampe. Des cris bes­tiaux re­ten­tissent : par er­reur, j’ai dé­bran­ché la box. « Oh ça va les mecs, deux mi­nutes ! » La box se ral­lume, étape par étape, sur un nou­veau score : 1-0. Je ne sa­vais pas qu’on pou­vait me haïr au­tant. Jo­han­na, 26 ans

l

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.