ÉLO­DIE

Tri­lingue, un mas­ter en ma­na­ge­ment, un poste à res­pon­sa­bi­li­té… et une re­con­ver­sion ra­di­cale : elle est Mme ex­ten­sions de cils du Tout-Pa­ris.

Cosmopolitan (France) - - A 30 ans - Par Mar­tine Tar­tour. Pho­to Ju­lie An­siau.

Pe­tite, je veux être chi­rur­gien. Ré­pa­rer les brû­lés et les ac­ci­den­tés. À 5 ans, je passe 18 mois en Tu­ni­sie où ma mère tra­vaille dans le tou­risme. Puis re­tour à Nan­cy. Ma mère, em­bau­chée chez Pernod Ri­card, est mu­tée en ré­gion pa­ri­sienne. Après le bac, je dé­marre un Deug en com­merce in­ter­na­tio­nal. Pour cou­per un peu le cor­don, à 19 ans, je m’ins­talle seule. Mais à deux pas de chez ma mère ! J’ai un amou­reux et je fais plein de pe­tits bou­lots. À 21 ans, je suis en­ceinte. Je ter­mine un mas­ter en ma­na­ge­ment in­ter­na­tio­nal. Un en­fant main­te­nant, c’est un « plus » sur un CV de femme ! Di­plôme en poche, j’en­chaîne les mis­sions d’in­té­rim mais au­cun CDI en vue. On me pro­pose un job d’hô­tesse tri­lingue… chez Pernod Ri­card. Je suis un peu sur­di­plô­mée, mais c’est en at­ten­dant. Le chef de projet me connaît bien. Au cou­rant de mon par­cours, il m’ac­corde sa confiance. Du coup, je dé­croche un vrai poste ! Je suis en charge du re­cru­te­ment des four­nis­seurs in­ter­na­tio­naux. Je m’in­ves­tis à 200 %. Mais quelques mois plus tard, suite à la ré­duc­tion des ef­fec­tifs, je suis vi­rée. À 24 ans, je suis donc en re­cherche d’em­ploi. Pas fa­cile. Un jour je re­çois, via Fa­ce­book, une re­quête pour tes­ter une ex­ten­sion de cils. La tech­nique est peu connue alors, j’y vais à re­cu­lons, mais fi­na­le­ment, je suis sé­duite. J’ai l’in­tui­tion que ce mar­ché « de niche » va car­ton­ner en France. Je pos­tule pour être com­mer­ciale. Et puis je réa­lise que j’ai­me­rais bien en po­ser moi-même. Je m’ex­cerce sur plu­sieurs filles, et peu à peu je de­viens pro. Un jour, un es­pace beau­té très co­té de la ca­pi­tale m’ap­pelle pour rem­pla­cer une tech­ni­cienne cils : « Il y a une ur­gence avec une cliente. » La cliente est la meilleure amie de Lae­ti­cia Hal­ly­day et elle va à l’an­ni­ver­saire de John­ny ! C’est par­ti… La chance me sou­rit ! À 27 ans, je me forme à New York et à Hong Kong, par mes propres moyens. Je me spé­cia­lise aus­si en ma­quillage se­mi-per­ma­nent. John Gal­lia­no, Sal­ma Hayek, la créa­trice de Paul&Joe… me confient leur re­gard. Mais je m’oc­cupe aus­si et sur­tout de Mme Tout-le-monde. Je n’ai pas ou­blié ma vo­ca­tion pre­mière : rendre les gens beaux. À 29 ans, je me lance. J’ai ma marque See my Cils, mes 30 mètres car­rés que j’ai dé­co­rés moi-même. D’ici mes 40 ans, je veux voir gran­dir ma fille, et ma marque.

l

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.