On tra­vaille et on vit en équipe

Cosmopolitan (France) - - Intimite -

Je suis in­gé­nieure du son, Yoan est ma­chi­niste, on s’est ren­con­trés il y a deux ans sur la tour­née d’un groupe de dan­seurs cel­tiques. De­puis, on tra­vaille presque tou­jours en­semble. Lors­qu’on est sur la route, on vit avec le reste de l’équipe, des pe­tits dé­jeu­ners à l’hô­tel jus­qu’à la fin du spec­tacle. Cette am­biance de co­lo, je l’aime en­core plus de­puis que je la par­tage avec Yoan. Car avant d’être avec lui, même en­tou­rée des autres, je me sen­tais par­fois loin de ma fa­mille. Quand je vois les autres filles de l’équipe au té­lé­phone avec leurs co­pains res­tés à la mai­son, je me­sure la chance que j’ai de pou­voir le croi­ser à tout mo­ment, même si, lors­qu’on bosse, on reste dis­crets et concen­trés. Le soir, quand on se re­trouve en­fin seuls, on ne parle pas du tra­vail ni des autres, c’est la clé pour re­trou­ver notre in­ti­mi­té. Ou­blié le col­lègue, il re­de­vient mon mec. Et quand on ne tra­vaille pas, on garde un max de temps à deux, comme si on re­char­geait les bat­te­ries de notre couple avant le pro­chain dé­part. Ma­rie, 32 ans

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.