Il vit col­lec­tif

Cosmopolitan (France) - - Intimite -

Ré­mi n’a pas quit­té sa bande de potes de­puis le ly­cée. Va­cances, Noëls, brunchs… ils vivent tout en­semble. En trois ans avec lui, je n’ai pas pas­sé un an­ni­ver­saire ou une fête sans eux. Même pas une Saint-Valentin. Je les aime bien, mais les seuls tête-à-tête dont je me sou­vienne re­montent à notre ren­contre. J’es­saie d’abord de le faire com­prendre gen­ti­ment à Ré­mi, mais le jour où il m’an­nonce que tout le monde se joint à notre week-end à Londres, j’ex­plose. C’est trop, j’an­nule mes billets : sur ce coup, il doit faire un choix, s’il veut y al­ler avec ses potes, ce se­ra sans moi. Pour la pre­mière fois, il com­prend et an­nule aus­si. De­puis, on s’est mis d’ac­cord : on se garde un week-end par mois tous les deux et on dé­cide en­semble si on va à une fête, ce n’est plus obli­ga­toire ni au­to­ma­tique. Par­fois, Ré­mi y va seul. Moi, je ne me force pas, comme ça, quand je vois sa bande, c’est uni­que­ment par choix et ça me fait vrai­ment plai­sir. Au­ré­lie, 28 ans

l

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.