Au se­cours, mon boss m’a ajou­tée sur…

Cosmopolitan (France) - - COSMOLISTE -

Lin­kedIn

Pas de sou­cis à se faire, mon pro­fil sur ce ré­seau, c’est mon CV 2.0. Mon boss peut même m’y ré­di­ger des re­com­man­da­tions, ce qui peut se ré­vé­ler très utile pour la suite des évé­ne­ments ! Je vé­ri­fie juste que je n’ai pas quelque peu em­bel­li ma po­si­tion au sein de l’en­tre­prise, et que je n’ai pas lais­sé « En re­cherche d’em­ploi » dans ma des­crip­tion…

Ins­ta­gram

Je suis pho­to­graphe à mes heures per­dues ? Alors je laisse mon boss prendre conscience de ce ta­lent qu’il ne me connais­sait peut-être pas. Mais si je suis la pro du sel­fie en boîte de nuit, et que chaque pho­to laisse pen­ser qu’au bout de ce jo­li bras ten­du, quelques grammes d’al­cool se ba­ladent dans mon sang, alors j’opte pour le re­fus.

Twit­ter

Sur ce ré­seau, en règle gé­né­rale, les pro­fils sont pu­blics. Le plus pru­dent, c’est de n’y pos­ter que des tweets « neutres » : pas de bla­gou­nettes li­mites, pas de pho­tos per­so. Je me mets bien en tête que Twit­ter, c’est le fil d’ac­tua­li­té du monde. Pour tout le reste, je me dé­foule sur mon FB ul­tra confi­den­tiel pa­ra­mé­tré par mes soins.

Tin­der

Je fais mes va­lises et je saute dans le pro­chain avion pour le Pé­rou. Ou je m’in­vente une ju­melle ca­chée… ou je saute dans le pro­chain avion pour le Pé­rou.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.