Saint-Valentin Qu’est-ce que je vais lui of­frir ?

Des feurs, un voyage ou rien du tout ? Le 14 fé­vrier n’est ja­mais un jour comme un autre pour un homme.

Cosmopolitan (France) - - BEAUTÉ - Par Mé­la­nie Guez, An­na­belle Ru­chat et Em­ma Boi­ron

Quand je vois toutes ces ba­bioles en forme de coeur dans les vi­trines, ça me crispe. L’an der­nier, le char­cu­tier avait même re­taillé les mé­daillons de foie gras en forme de coeur. Non seu­le­ment je trouve ça com­plè­te­ment rin­gard, mais j’ai l’im­pres­sion qu’on fe­rait tout pour nous pous­ser à ache­ter. Mais le 14 fé­vrier, je marque quand même le coup. Le plus sou­vent, un dî­ner chez mon jap qui n’a pas en­core taillé ses sushis en forme de pal­pi­tant, ouf.

Gré­goire, 29 ans

Je suis nul en or­ga­ni­sa­tion de sur­prise. Pour ses 30 ans, dans six mois quand même, sa meilleure amie me har­cèle dé­jà pour une vi­déo et je suis dé­pri­mé à l’avance… Alors la Saint-Valentin ! C’est pas mon truc, c’est tout. Va­nes­sa me connaît, elle sait à quoi s’at­tendre. Pour les grandes dé­cla­ra­tions et les ca­deaux ori­gi­naux, il faut m’ou­blier !

Fa­bien, 36 ans

Avec So­phie, de­puis trois ans, à chaque Saint-Valentin, on fait notre « bat­tle » de ca­deaux pour­ris. L’an­née der­nière, elle a ga­gné. Je pen­sais pour­tant avoir une lon­gueur d’avance avec le pa­nier gar­ni li­vré à son bu­reau, mais quand j’ai ou­vert la porte de l’ap­part pour ac­cueillir un li­vreur et que l’équi­valent des Boys II Men m’ont chan­té un gos­pel d’amour… j’ai re­con­nu ma dé­faite !

Laurent, 27 ans

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.