Mais c’est quoi, ce job ?

Cosmopolitan (France) - - ENTREMETTEUSE -

Quésako? Moyen­nant fi­nances, un pro de la drague se fait pas­ser pour vous sur les sites de ren­contres et tente de dé­cro­cher à votre place le ou les ren­carts de vos rêves. Ça vient d’où? Des États-Unis. Là-bas, de­puis 2009, les « vir­tual da­ting as­sis­tants » tapent sur leurs cla­viers à votre place. Le concept a dé­bar­qué en France en 2011. Deux agences spé­cia­li­sées dans la drague assistée se di­visent le mar­ché des six mil­lions de cé­li­ba­taires connec­tés. On comp­te­rait une ving­taine de da­ting as­sis­tants pro­fes­sion­nels dans l’Hexa­gone contre une cen­taine rien qu’à New York. Qui est le da­ting as­sis­tant? C’est vous, c’est moi, la dame de la poste et même le per­cep­teur des im­pôts pour peu qu’il ou elle soit un as de la drague en ligne et un coach dans l’âme. Une culture gé­né­rale à toute épreuve, une bonne orthographe et un vrai sa­voir­faire de sé­duc­teur sont ses prin­ci­pales qua­li­tés. À quoi il sert? À ga­gner du temps et de l’éner­gie. Ca­pable de vous cer­ner en deux mi­nutes et de vous dénicher la perle rare en moins de trois, il sait vous mettre en va­leur qui que vous soyez, quoi que vous fas­siez. Grâce à lui, on dit adieu aux soi­rées de­vant l’écran, à en­chaî­ner les dis­cus­sions sté­riles et râ­teaux en tout genre. Com­bien ça coûte? Un bras ! Le Gen­til Or­ga­ni­sa­teur de vos ren­contres est gour­mand. Comp­tez 240 € pour deux ren­dez-vous dé­cro­chés et 480 € pour cinq. Hors for­fait, ce se­ra 16 € l’heure. Où le trou­ver? Deux en­tre­prises règnent sur ce pe­tit mi­lieu : net­da­tin­gas­sis­tant.com et fren­ch­da­tin­gas­sis­tant.com.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.