Help, je suis en­core moins bron­zée qu’un la­va­bo !

Cosmopolitan (France) - - SURF BOOK -

La si­tua­tion, là, tout de suite. Mal­gré les hec­tares de ca­rottes brou­tés en pré­vi­sion des va­cances, les litres de mo­noï dont on en­duit le moindre cen­ti­mètre car­ré de peau, et les 27 heures d’ex­po­si­tion quo­ti­dienne au soleil, rien à faire : on est moins bron­zée que Char­lie Cha­plin. À la fin des va­cances, tan­dis que le monde en­tier est ca­ra­mel, même à la lu­mière oran­gée du cou­cher du soleil, on est écrue. Et taupe sur la nuque, les ge­noux et les coudes, là où l’au­to­bron­zant laisse des traces, con­trai­re­ment à ce que pré­tend la dame de la pub au hâle my­tho­mane (mais uni­forme). L’an­ti-com­plexe light. La douche au­to-bron­zante, en ins­ti­tut : au­cun risque de res­sor­tir ti­grée, ou orange comme une pré­sen­ta­trice météo sur NRJ12, puisque

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.