IL A LA PHO­BIE DE L’AVION

Cosmopolitan (France) - - IL EST PARFAIT MAIS… -

Pour nos trois mois d’amour, je nous offre un week-end à Essaouira. Dé­part ven­dre­di pro­chain. Je m’at­tends à des cris de joie. Il se met à bre­douiller… L’émo­tion, j’ima­gine. Non, il me dit qu’il a pro­mis de fê­ter l’an­ni­ver­saire d’un col­lègue. Au­cune en­gueu­lade de­puis qu’on se connaît, mais là ça part au clash. Il fi­nit par me dire la vé­ri­té : il a la pho­bie de l’avion. Mais une vraie peur… im­pos­sible à do­mi­ner. J’ai vé­cu cinq ans au Sé­né­gal et trois aux États-Unis, et mon rêve c’est un tour du monde. Je ne me vois pas conti­nuer avec un type qui ne peut pas al­ler plus loin que l’Ita­lie, et en­core, en car ! Fi­na­le­ment je pars à Essaouira avec une co­pine. Alors que j’ar­rive en quad au vil­lage de Dia­bat, j’ai trop mal en pen­sant qu’Aban n’est pas avec moi. Jim­my Hen­drix a sé­jour­né là, c’est son idole, il au­rait été trop heu­reux de dé­cou­vrir cet en­droit. Je l’inonde de pho­tos, j’ai en­vie qu’il re­grette de ne pas avoir su do­mi­ner sa peur. En ren­trant, je lui en veux, mais il a l’air tel­le­ment mal, ça me bou­le­verse. Ce mec me plaît trop. L’al­ter­na­tive, ce n’est pas « ac­cep­ter » qu’il ne voyage pas avec moi ou « le quit­ter ». C’est l’ai­der à dé­pas­ser sa peur, parce que lui aus­si a tout à y ga­gner. Et moi, la pre­mière fois qu’il se­ra ému de­vant un pay­sage de fo­lie, je veux être avec lui. Pour Noël, on se­ra tou­jours en­semble, et sous le sa­pin, je vais lui of­frir le stage « Ap­pri­voi­ser l’avion » d’Air France.

Fa­tia, 25 ans

l

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.