L’éclai­rage du pro

Une bonne lu­mière peut nous rendre vrai­ment sexy. Rus­sell James, le pho­to­graphe de Vic­to­ria’s Se­cret, nous ré­vèle les tech­niques pour nous sen­tir pous­ser des ailes.

Cosmopolitan (France) - - MA VIE EN ROSE - Par Lauren Pa­na­riel­lo

Bais­ser les lu­mières On éteint les lu­mières du pla­fond ; la lu­mière qui pro­vient du des­sus de la tête n’est pas flat­teuse, et a pour ef­fet de pro­duire des ombres dures. « Les lampes de che­vet, c’est l’idéal », as­sure le pho­to­graphe de Vic­to­ria’s Se­cret. Et le top, ce sont les lampes dont on peut contrô­ler l’in­ten­si­té. Al­lu­mer le feu La lu­mière la plus flat­teuse, c’est celle d’une bou­gie. « Ne pre­nez pas le risque de brû­ler la mai­son : les fausses bou­gies à piles peuvent être in­croyables », pro­met Rus­sell James. Avec cette lu­mière va­cillante aux tons am­brés et chauds, on a l’im­pres­sion qu’un voile su­bli­mant s’est po­sé sur nous. Choi­sir la bonne am­poule Une am­poule peut créer la lu­mière par­faite… si on sait la choi­sir. On n’en prend ja­mais une trans­pa­rente, elle fait res­sor­tir toutes les im­per­fec­tions. La meilleure, c’est une am­poule opaque qui pro­jette une lu­mière froide, blanche, fan­to­ma­tique. En scène !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.