Et pour le rendre fou…

En hi­ver, bi­ki­nis, dé­bar­deurs et mi­ni­jupes sont de loin­tains sou­ve­nirs. Notre homme ne voit plus de jambes nues à chaque coin de rue.Alors l’ex­ci­ter ? Un jeu d’en­fant…

Cosmopolitan (France) - - MA VIE EN ROSE -

Un bain chaud Quelques bou­gies, une play­list sexy, de la mousse et des huiles es­sen­tielles… Pour moi, il n’y a rien de plus hot que de me plon­ger dans un bain brû­lant avec mon homme. L’odeur sen­suelle et la lu­mière ta­mi­sée posent une am­biance hy­per éro­tique ! Faire l’amour dans de l’eau chaude, j’adore.

Éli­sa, 28 ans

Des sex­tos Je passe mes jour­nées au bu­reau à fris­son­ner en n’at­ten­dant qu’une chose : re­trou­ver mon co­con… et mon homme. Pour nous (ré)chauf­fer avant le soir, on a trou­vé la tech­nique su­prême : on s’en­voie des sex­tos. Un pe­tit mes­sage co­quin plein de sou­sen­ten­dus ou car­ré­ment co­chon, une pho­to vo­lée… En ren­trant du bou­lot, on a à peine le temps de cla­quer la porte qu’on est dé­jà désha­billés ! Le froid ? Quel froid ?

Fa­rah, 26 ans

Un mas­sage Quand il fait froid, j’ai sou­vent des cour­ba­tures, je suis cris­pée… Et rien ne me dé­tend da­van­tage que sen­tir les mains de Léo me mas­ser le dos. Des ca­resses sen­suelles, des mains chaudes sur un corps froid… qui de­vient vite en­flam­mé ! Je me laisse chou­chou­ter quelques ins­tants avant de pas­ser aux choses sé­rieuses. Tor­ride !

Ib­tis­sam, 30 ans

Un dé­gui­se­ment co­quin Ar­naud rê­vait de me voir dé­gui­sée. Il y a deux hi­vers, je lui ai fait la sur­prise de l’at­tendre dans le sa­lon… en mère Noël sexy. De­puis, c’est de­ve­nu une tra­di­tion entre nous : dès que le froid gagne du ter­rain, il sait qu’il risque de ren­trer du bou­lot et de me re­trou­ver dans une nou­velle te­nue. L’an­née der­nière, j’ai en­rou­lé un grand ru­ban au­tour de ma poi­trine… c’est tout. Ef­fet ga­ran­ti.

Ca­ra, 29 ans

Un strip-tease tor­ride Me dé­bar­ras­ser de mes cinq pulls, mon col­lant et mes chaus­settes de fa­çon sexy n’est pas chose fa­cile. Alors pour rendre cet éplu­chage po­laire plus sen­suel, je pré­viens Driss que j’ai une sur­prise pour lui… juste en des­sous. Il sait alors que je porte un nou­vel en­semble de lin­ge­rie, et l’ef­feuillage de­vient tout de suite brû­lant.

Cléia, 31 ans

Un ca­deau in­at­ten­du Chaque hi­ver, avec Gaël, on s’offre des fan­tasmes. Il a tou­jours rê­vé d’es­sayer le bon­dage ? Il me glisse des me­nottes sous le sa­pin. Je veux es­sayer les boules de gei­sha vi­brantes pen­dant un dî­ner chic ? Je lui laisse un pe­tit pa­quet ca­deau sur sa table de nuit. Quand il fait froid, notre ima­gi­na­tion s’en­flamme, et j’ai l’im­pres­sion que notre vie sexuelle est à son apo­gée. l

Ju­liane, 28 ans

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.