VIR­GI­NIE

Sa mère, qui En­fance fu­sion­nelle avec son va lui lais­ser de quoi réa­li­ser dé­ca­lés. rêve : or­ga­ni­ser des ma­riages

Cosmopolitan (France) - - A 30 ANS - Pho­to Ju­lie An­siau. Par Mar­tine Tar­tour.

Pe­tite, je rêve d’être avo­cate… pour ga­gner de l’ar­gent ! Je suis fille unique, éle­vée par ma mère qui m’a eue à 19 ans. En 3e, je ren­contre Jé­ré­my. Quand ma mère part s’ins­tal­ler avec son ami dans l’Ain, je pré­fère res­ter vivre à Ar­ras avec mes grands-pa­rents. 18 ans, bac L en poche, en­vie de quit­ter le Nord et de me rap­pro­cher de ma mère, je m’ins­cris à Lyon 3 en Lettres. Dé­cep­tion, je n’aime pas l’am­biance fac. De 20 ans à 23 ans, je vis avec Jé­ré­my. Lui tra­vaille après un BEP élec­tro-tech­nique. Moi, je suis conseillère en as­su­rance décès. Et je m’en sors plu­tôt bien. À 23 ans, je ne me sens pas de conti­nuer cette vie de couple, à pas­ser mes di­manches à faire du cro­chet avec belle-ma­man. Je quitte Jé­ré­my et pars en Nor­man­die faire une for­ma­tion tou­risme. 25 ans, j’in­tègre l’of­fice du tou­risme d’Ar­ras. Sur adop­teun­mec.com je ren­contre Gilles. Il est tech­ni­cien in­for­ma­tique dans une so­cié­té de pres­ta­tion de ser­vices. On vit tout de suite en­semble. Je rentre chez An­ka­ma, une so­cié­té de jeux vi­déo à Rou­baix. Je suis au ser­vice SAV c’est vrai mais c’est une start-up sym­pa avec une bonne am­biance. En mai 2013, je me ma­rie avec Gilles. Ma mère dé­cède d’un infarctus en juillet. Le coup est bru­tal. Je reste quatre mois à la mai­son, dé­pri­mée, si je veux m’en sor­tir je dois me bou­ger. Mon ma­riage a été un vrai suc­cès, j’ai eu seule cette idée d’une fête à l’heure du thé, fa­çon « Alice au pays des mer­veilles » pour 120 per­sonnes. Je dé­cide d’or­ga­ni­ser des ma­riages dé­ca­lés. En Angleterre, c’est su­per ten­dance. Avec l’ar­gent de la suc­ces­sion de ma mère, je m’ins­cris en au­to-en­tre­pre­neur. Jan­vier 2014, je dé­pose les sta­tuts de ma boîte. Je pars faire une for­ma­tion de wed­ding plan­ner à Saint-Ré­my-de-Pro­vence. Je fais mon pre­mier sa­lon du ma­riage en no­vembre 2014 à Lille. Je montre des ta­bleaux d’ins­pi­ra­tion de ce que je peux faire… Gros suc­cès ! J’or­ga­nise mon pre­mier ma­riage en juin 2015 sur le thème de « Star Wars » puis un ma­riage vin­tage… D’ici mes 40 ans. Dé­ve­lop­per en­core ma so­cié­té, Mad’moi­zelle Bee­Bee. Et créer mon propre sa­lon du ma­riage dé­ca­lé.

l

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.