Pense-bête

Cosmopolitan (France) - - LEURS CONFESSIONS -

De­puis trois se­maines, je vis avec un seau d’eau sous le la­va­bo à cause d’une fuite. Je fi­nis par contac­ter un plom­bier. La pre­mière fois, il se trompe d’adresse. Je le rap­pelle, il ne ré­pond pas. Une se­maine plus tard, il me fixe en­fin un ren­dez-vous. C’est pas trop tôt ! En quinze mi­nutes, l’af­faire est ré­glée. Au mo­ment de lui tendre le chèque pour le payer, im­pos­sible de lui dé­col­ler le nez du fri­go. Mes ma­gnets sont de toute beau­té, mais je crois qu’il est sur­tout ab­sor­bé par la lec­ture d’un Post-it en par­ti­cu­lier où j’ai écrit au mar­queur « rap­pe­ler abru­ti de plom­bier ».

Ni­co­las, 29 ans

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.