LA FOLIE DES CILS ET DES SOUR­CILS

C’est le phé­no­mène qui se­coue la pla­nète beau­té : on mise tout sur cette par­tie du vi­sage ! Notre best of des soins, nou­veau­tés et ten­dances à suivre…

Cosmopolitan (France) - - SOM­MAIRE - Par Ger­trude Gues­don. Pho­to Em­ma­nuelle Hau­guel. Réa­li­sa­tion vi­suelle Do­mi­nique Évêque.

C’est le phé­no­mène qui se­coue la pla­nète beau­té : on mise tout sur cette par­tie du vi­sage ! Notre best of des soins et des ten­dances à suivre… Par Ger­trude Gues­don.

LES 5 TEN­DANCES DE L’HI­VER

Des cils XXL aux sour­cils blanc neige, on a tout vu sur les dé­fi­lés. Il y en a pour tous les goûts et toutes les au­daces. Mais ouf, il y a aus­si des cils et des sour­cils na­tu­rels, moins ex­tra­va­gants.

Les cils fleur

L’ins­pi­ra­tion ? Twig­gy, le su­per top an­glais des 60’s aux cils ki­lo­mé­triques. Pour l’imi­ter, on sur­charge en mas­ca­ra pour don­ner l’illu­sion d’un oeil rond et over­si­zed. Le DIY à la mai­son : On ef­fec­tue deux-trois pin­ce­ments au re­courbe-cils sur toute leur lon­gueur. On dé­pose une bonne dose de mas­ca­ra du ras des cils jus­qu’aux pointes, et le sur­plus de ma­tière (ce­lui de la pointe de la brosse) sur l’ex­tré­mi­té des cils pour les col­ler par pe­tits pa­quets. Pa­reil pour les cils du bas.

On peut les col­ler aus­si à l’aide d’une pince à épi­ler, le ré­sul­tat est­plus pré­cis. En ins­ti­tut : Pour un fi­ni par­fait et une te­nue d’au moins quatre se­maines, on teste le look Twig­gy avec des ex­ten­sions. On choi­sit le vo­lume russe, qui consiste à col­ler des éven­tails de trois-quatre brins sur ses cils na­tu­rels, plus longs au centre et plus courts aux ex­tré­mi­tés, pour ar­ron­dir l’oeil. Su­per jo­li sur des yeux clairs.

Les cils pop

Le mas­ca­ra de cou­leur n’est plus ré­ser­vé à l’après-plage. C’est aus­si très chic de le por­ter au coeur de l’hi­ver. Le DIY à la mai­son : On joue sur deux nuances de mas­ca­ra, un noir et une teinte fla­shy sur les pointes ex­ternes ou seule­ment sur la frange des cils du bas pour créer du contraste. On peut aus­si s’amu­ser avec des dé­gra­dés de ma­rine + vio­let ; prune + rose… En bou­tique : Plus ex­tra­va­gant, des faux cils fla­shy qu’on fait po­ser par une pro pour une te­nue all night. 24 € + pose gra­tuite dans les bou­tiques Shu Ue­mu­ra ; 17,50 € les faux cils + 5 € de pose dans les bou­tiques Make Up for Ever.

Le sour­cil dé­la­vé

Pour un sour­cil blea­ché punk-rock version 2017, on dé­co­lore les poils jus­qu’à ce qu’ils de­viennent très clairs. Éton­nant pour mettre en va­leur le re­gard. Le DIY à la mai­son : On triche en dé­po­sant de l’an­ti­cernes, ou du fond de teint cou­vrant, avec dou­ceur et à l’aide d’un gou­pillon pour ne pas dé­pla­cer la ma­tière. Pour la touche glam : un soup­çon de fard do­ré par­des­sus ta­po­té au doigt. En ins­ti­tut : Même prin­cipe qu’une dé­co­lo­ra­tion che­veux en beau­coup plus doux avec une crème peu do­sée en oxy­dants (3 %). Pen­dant une heure, plu­sieurs ap­pli­ca­tions sont né­ces­saires pour ob­te­nir la teinte blanc neige dé­si­rée. L’ef­fet dure un mois en­vi­ron jus­qu’à la re­pousse. On peut, bien sûr, les re­co­lo­rer quand on veut. Où ? Aux Cils de Ma­rie, 80 € l’heure, Pa­ris 8e. Tél. : 06 58 07 77 79.

Le sour­cil sta­bi­lo­té

À l’op­po­sé du bleach, l’idée ici est de ne voir que lui en le sou­li­gnant de paillettes, de cou­leur ou d’une ligne gra­phique. Le DIY à la mai­son : D’ha­bi­tude, on sou­ligne la base du sour­cil d’un trait lé­ger de crayon pour dé­fi­nir sa courbe. Là, c’est plus fes­tif, c’est la paillette qui fait le job. Mode d’em­ploi sim­plis­sime : on dé­pose un soup­çon de gel trans­pa­rent spé­cial re­gard, Mixing Me­dium, MAC, sous la base du sour­cil, et par-des­sus un trait de paillettes Glit­ter 3D, MAC, au pin­ceau fin. En bou­tique : Pour celles qui ne sont pas hy­per agiles de leurs dix doigts, il y a aus­si des strass adhé­sifs scin­tillants chez Claire’s et des mouches étoiles, pois, coeurs et li­ners au­to­col­lants à po­ser sous et en bor­dure de sour­cils sur le site mi­ly­ma­keup.de.

Le sour­cil heal­thy

Quand le sour­cil se la joue na­ture, il reste épais, soi­gné, brillant mais tra­vaillé tout en trans­pa­rence.

Le DIY à la mai­son : Le truc c’est d’uti­li­ser un fard poudre au ni­veau de la tête du sour­cil (coin in­terne) + quelques coups de crayon fin ton sur ton pour com­bler les vides. Pour bien faire, on les brosse vers le bas avant de crayon­ner, puis vers le haut pour fondre la ma­tière. En ins­ti­tut : En cas de ligne pas ter­rible, on s’offre la Rolls de la mi­cro-pig­men­ta­tion na­tu­relle au Stu­dio Oli­vier Gay. Avan­tages ? Un tat­too om­bré lé­ger, sur-me­sure, réa­li­sé avec des pig­ments 100 % or­ga­niques sans oxyde de fer et donc sans oxy­da­tion. Ain­si, au­cune chance que la cou­leur ne vire et un ré­sul­tat qua­si in­vi­sible à l’oeil nu. Ma­quillage longue du­rée, à par­tir de 190 €, Stu­dio Oli­vier Gay, Pa­ris 8e. Tél. : 06 20 60 71 51.

LES 4 SOINS IN­DIS­PEN­SABLES Le dé­ma­quillage

Chaque soir : Pour évi­ter l’oeil de « mor­ning pan­da », on suit le ri­tuel du double dé­ma­quillage en fait­sant rou­ler sur la frange des cils un co­ton-tige im­bi­bé de dé­ma­quillant pour ôter un max de ma­tière. Puis un co­ton im­pré­gné ap­pli­qué sur l’oeil une mi­nute pour dis­soudre le reste de ma­keup. On fi­nit avec un nuage d’eau ther­male pour éli­mi­ner toute trace de gras.

Les soins

Le ma­tin : On hy­drate ses sour­cils avec une pointe de crème de jour en les mas­sant pour re­lan­cer la cir­cu­la­tion et les rendre brillants. Le soir : On brosse cils et sour­cils au gou­pillon pour oter les ré­si­dus de la jour­née. Une fois par se­maine : Net­toyage à fond avec gom­mage hy­dra­tant spé­cial sour­cils au so­ja : De­li­cate Brow, Ate­lier Ma­quillage.

La jour­née off

Chaque se­maine : On les laisse res­pi­rer avec une jour­née sans cire, ni pig­ments… Un coup de re­courbe-cils si on veut pour leur don­ner une forme sexy et bas­ta.

La cure de vi­ta­mines

Une fois par se­maine : On les booste avec une goutte d’un cock­tail mai­son à base d’huiles de ri­cin, d’avo­cat et de co­co ba­di­geon­née au co­ton-tige de la ra­cine jus­qu’aux pointes. Une mi­cro-goutte suf­fit. En­suite, on passe un gou­pillon propre pour bien ré­par­tir, on laisse agir toute la nuit et on dé­ma­quille au ma­tin. Les sour­cils aus­si. l

Mer­ci à An­glo­ma, make­up ar­tist Sis­ley et Lyne Des­noyers, di­rec­trice du ma­quillage MAC.

204

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.