NOS CONFES­SIONS

Cosmopolitan (France) - - SOM­MAIRE - Par Ch­loé Plan­cou­laine et Ma­thilde Ef­fosse

FEMME PRES­SÉE

Vite, je l’en­tends, il ar­rive ! Je cours comme une folle dans les es­ca­liers pour cho­per le mé­tro lyon­nais et ouf : je me glisse juste à temps entre les portes au­to­ma­tiques qui se re­ferment der­rière moi. Le sou­la­ge­ment est de courte du­rée – le mé­tro re­dé­marre et, mal­gré les sièges libres, je reste col­lée à la vitre et à un couple de voya­geurs in­ter­lo­qués. Et pour cause : ma queue-de-che­val est coin­cée entre les deux portes. Ma­thil­da, 30 ans

DANS LE VENT

Après des mois de ga­lère, je ren­contre en­fin un mec qui me plaît. Le pre­mier ren­dez-vous, c’est ce soir, et je compte bien l’im­pres­sion­ner : jupe crayon, top asy­mé­trique, et pour l’ef­fet cri­nière par­faite, je pose mes ex­ten­sions à clips – opé­ra­tion coup de foudre lan­cée ! Au res­to, le fee­ling passe su­per bien, Da­vid est char­mé et je suis aux anges… Bref, tout se dé­roule comme pré­vu. Jus­qu’au mo­ment où je ren­verse ma tête sur le cô­té pour que mes che­veux glissent sen­suel­le­ment jus­qu’à mon épaule. Le clip en­tier d’ex­ten­sions a at­ter­ri sous la table d’à cô­té. Roxane, 28 ans

CONF CALL

Mon mec est en dé­pla­ce­ment à l’étran­ger alors quand il me skype au bou­lot, je ré­ponds comme si c’était un ap­pel pro : bon­jour, comment al­lez-vous ? Ré­ponse suave de mon mec, ex­ci­té par ce jeu de rôle : « Comment va mon pe­tit sucre roux ? » Fou rire de l’open space : mon casque n’est pas bran­ché. Alix, 27 ans

HONTE IN­DÉ­LÉ­BILE

Ma co­pine Agathe a eu une su­per idée pour son ma­riage : or­ga­ni­ser un ate­lier de ta­touages éphé­mères pen­dant le vin d’hon­neur. Les fleurs, dra­gons et sym­boles chi­nois se mul­ti­plient sous les noeuds pa­pillons et les robes de soi­rée. Quand je re­joins ma place, je dé­couvre que mon voi­sin quin­qua s’est lui aus­si prê­té au jeu avec un ta­touage « carpe diem » dans le cou : « Il est gra­ti­né, ce­lui-là ! » C’était un vrai. Jus­tine, 25 ans

CRÉ­NEAU DIF­FI­CILE

En week-end dans ma fa­mille avec Da­mien, les oc­ca­sions de se sau­ter des­sus sont li­mi­tées. Alors à l’heure où la mai­son­née s’af­faire dans le jar­din, je l’en­traîne vite dans la pre­mière chambre libre, ferme le ver­rou d’une main et baisse sa bra­guette de l’autre. Hy­per ex­ci­tés, on se laisse tom­ber sur le ta­pis… « Hey, tu veux jouer avec moi ? », hurle sou­dain la pe­luche sur la­quelle je viens de m’as­seoir. C’est celle de mon pe­tit ne­veu de 2 ans, qui dé­boule im­mé­dia­te­ment der­rière la porte, sui­vi de près par mon père. Reste à sor­tir de sa chambre, main­te­nant. Co­ra­lie, 33 ans

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.