AU FAIT…

Cosmopolitan (France) - - SOM­MAIRE - Par Ch­loé Plan­cou­laine. Illus­tra­tion Ma­rie Per­ron.

T’es là, 13 ans, en­rou­lant le fil du té­lé­phone fa­mi­lial au­tour de ton doigt, ta bes­ta dans le com­bi­né, ta mère dans le dos : « Tu veux pas rac­cro­cher un peu ? » Quinze ans plus tard, rien n’a chan­gé. T’as le re­flet de ton smart­phone dans la pu­pille et la voix de ton homme dans l’oreille : « Tu veux pas dé­cro­cher un peu ? » Tu rêves ou c’est bien le type qui lit ses no­ti­fi­ca­tions avant même de te faire un bi­sou le ma­tin qui parle ? « Tu vas pas com­pa­rer mes no­ti­fi­ca­tions “ac­tus” avec tes ap­plis dé­biles ! » Ah parce qu’il est plus ho­no­rable de com­men­cer sa jour­née par le dia­po du der­nier at­ten­tat que par le dia­po de tes potes sur Ins­ta ? « C’est ton pro­blème si tu veux te voi­ler la face et vivre dans un monde fil­tré… » Tu as­sumes. Face à la vio­lence et aux mau­vaises nou­velles, tu pré­fères ré­pandre des snaps avec des oreilles de chiot. Tu pré­fères par­ta­ger des clips dé­biles sur l’ap­pli mu­si­cal.ly plu­tôt que de par­ta­ger une boîte de mou­choirs de­vant BFM TV. Ton té­lé­phone est de­ve­nu un dou­dou ras­su­rant contre les hor­reurs du monde. « Et moi, je suis quoi alors ? » Voi­là que ton dou­dou hu­main se vexe. Le vrai pro­blème, il est là : si tu fais le compte hon­nê­te­ment, tu ca­resses plus sou­vent l’écran de ton por­table que ton homme. « Et si on se re­con­nec­tait un peu tous les deux ? », tu pro­poses. « Tu ne parles pas d’une pe­tite par­tie de ba­taille na­vale en mode mul­ti­joueur, j’es­père ? » Non, tu parles d’ex­plo­rer son sys­tème d’ex­ploi­ta­tion in­time en mode tac­tile. Ton mec se prend au jeu : « Pré­pare­toi à dé­col­ler en mode avion ! » Il file fis­sa vers la chambre, lé­ger comme une onde wifi. Tu checkes vite fait un der­nier truc avant de le re­joindre, et là, sur le lit, gros dilemme : soit tu chopes ton mec, soit tu chopes le Pi­ka­chu sur l’oreiller.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.