PHÉ­NO­MÈNE

Cosmopolitan (France) - - COS­MO SCOOPS -

À 27 ans, Em­ma Cline fait le buzz avec son pre­mier ro­man, « The Girls ». L’his­toire se passe en Ca­li­for­nie à la fin des an­nées 60. Evie, une ado mal dans sa peau, ren­contre une bande de filles fas­ci­nantes : elles vivent dans un ranch sous l’au­ra de Russell, un gou­rou cha­ris­ma­tique… L’aven­ture se ter­mi­ne­ra en mas­sacre. Trois rai­sons de dé­vo­rer ce livre hyp­no­tique. 1. Le fait di­vers his­to­rique. Russell, c’est Charles Man­son, qui di­ri­gea les tueuses res­pon­sables d’une sé­rie de meurtres atroces en 1969. Un trau­ma­tisme qui si­gna la fin des an­nées hip­pies aux États-Unis, et dont l’ombre plane en­core. 2. La fi­nesse psy­cho­lo­gique. Les per­son­na­li­tés de ce gang de filles sont dé­cor­ti­quées : sen­suelles, flot­tantes, os­cil­lant entre in­no­cence et vice… Une at­mo­sphère vé­né­neuse qui se re­ferme sur Evie. 3. Le style élec­trique. De­puis New York où elle ha­bite, Em­ma Cline a mis trois ans à peau­fi­ner son in­trigue. Une plon­gée dans l’âme hu­maine, aus­si rêche que poé­tique. Le­na Dun­ham est fan, nous aus­si ! « The Girls », d’Em­ma Cline, éd. Quai Vol­taire, 21 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.