Com­prendre l’ex­cès de stress.

Cosmopolitan (France) - - COM­MU­NI­QUÉ -

Il existe trois types de stress. • Le stress d’alarme, d’abord, qui est une ré­ac­tion na­tu­relle face à un dan­ger. Ce stress là est in­dis­pen­sable à notre sur­vie et il n’y a au­cun moyen, ni au­cune rai­son de le soi­gner. • Le stress d’an­ti­ci­pa­tion, lui, est lié à des événements im­por­tants de notre vie, comme un exa­men ou un ren­dez-vous amou­reux. Il ne pose pas de pro­blème non plus… sauf en cas de trop grande fré­quence ou de trop grande in­ten­si­té. • Le stress d’épui­se­ment. Ce­lui-ci ré­vèle un état de stress qui per­dure et qu’il faut prendre en charge. Car un ni­veau de stress trop éle­vé peut nuire à notre or­ga­nisme, al­té­rer nos émo­tions ou mo­di­fier consi­dé­ra­ble­ment notre com­por­te­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.