À SES TROUSSES

Cosmopolitan (France) - - À SES TROUSSES -

UN MAN­NE­QUIN MA­MAN

Avant la nais­sance de Lou, Cris­ta ap­pré­ciait les ef­fets de sa tren­taine de ci­ga­rettes jour­na­lières : « C’était mon car­bu­rant. » Quand Lou s’est an­non­cée, Cris­ta a ces­sé de fu­mer. Puis Lou est ar­ri­vée, et Cris­ta a dé­ci­dé de faire une pause pour res­ter à la mai­son. « De­puis la nais­sance, je vis à son rythme : toutes les deux heures, je l’al­laite. » Des mo­ments doux, heu­reux et sages, à l’op­po­sé de ceux du film « Mon Pa­ris » dans le­quel l’hé­roïne dé­couvre le ver­tige de la ren­contre, de l’amour et d’une ville dé­serte la nuit. Ul­tra hot, ul­tra ro­man­tique. Au­jourd’hui, plus d’un an après le tour­nage, Cris­ta re­trouve ses marques : un teint de por­ce­laine et une ligne an­dro­gyne. Ques­tion de chance, mais pas que. « J’ai re­pris le sport, la course et le vi­nya­sa yo­ga. Je m’offre aus­si des mas­sages pro­fonds au spa Cau­da­lie du Shan­gri-La Ho­tel, à To­ron­to. Cô­té ligne, j’ai un dogme : un jour, je fais at­ten­tion, l’autre, je me fais plai­sir ! » En gros, le prin­cipe du 5:2 diet qui fait fu­reur chez les An­glo-Saxons : deux jours en qua­si diète, cinq jours de plai­sir ? « Ah oui, c’est ça ! »

UNE BEAU­TÉ NA­TU­REL­LE­MENT FUN

Simple, na­tu­relle, dis­crète. Pour­tant, elle se montre gé­né­reuse quand il s’agit de dé­voi­ler ses as­tuces beau­té : une bonne crème hy­dra­tante qu’elle ap­plique à nou­veau dès que la peau tire, des sour­cils sculp­tés avec un gel fixant, et ce prin­cipe de base : « Ja­mais sans écran so­laire sur le vi­sage, le dé­col­le­té et les mains. » Pour un peu, on pour­rait s’en­nuyer. Mais l’on sent bien qu’elle est en équi­libre sur un fil dans l’exer­cice de la pro­mo. Au fond, elle n’est pas si sage. On vé­ri­fie. Sur son corps, un ta­touage XXL qui re­pré­sente une fleur d’hi­bis­cus qu’elle s’est fait faire dans la jungle, en Amé­rique du Sud. Et même, la voi­là qui lève le poing quand il s’agit de dé­fendre l’éco­lo­gie : elle uti­lise des couches bé­bé re­cy­clables et un sys­tème de fil­tra­tion d’eau. Son ap­proche du mi­li­tan­tisme est fa­mi­lière : « Tout ça, c’est nor­mal ». Parce que le plus im­por­tant, c’est quand même le bon­heur, et le par­fum de son homme qu’elle aime par-des­sus tout : l’odeur de sa peau.

Lèvres glam Rouge 400, Armani. Re­gard in­tense Gel fixa­teur pour les sour­cils, Speed Brow, Be­ne­fit.

So­laire de ville Crème so­laire Ul­tra Light Dai­ly UV De­fense, Kiehl’s.

LE par­fum Mon Pa­ris, Yves Saint Laurent.

Bonne mine Illu­mi­na­teur de teint Touche Éclat, Yves Saint Laurent.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.