ET SI ÇA NOUS AR­RIVE ?

OR­DON­NANCE

Cosmopolitan (France) - - COUP DE MOU OU VRAIE DÉ­PRIME ? -

★ « Le temps est un bon al­lié, as­sure Vé­ro­nique Meu­tey, psy­cho­logue. In­utile de se bous­cu­ler, d’al­ler trop vite. Cha­cun ré­agit à son rythme. »

★ Il faut s’écou­ter. Ce qui est bon pour Mé­lis­sa, par exemple, ne le se­ra pas for­cé­ment pour une autre.

★ Se de­man­der : cette tris­tesse est-elle lé­gi­time ? Oui, on peut être mal­heu­reuse pour une his­toire qui au­ra du­ré deux jours. La dé­prime n’est pas pro­por­tion­nelle à la lon­gueur d’une re­la­tion.

★ Une oreille at­ten­tive, un ami, un pa­rent… peut par­fois suf­fire. Et si ce n’est pas le cas, un psy­cho­logue se ré­vé­le­ra alors in­dis­pen­sable.

★ « Les thé­ra­pies brèves, comme l’hyp­nose, peuvent être in­té­res­santes dans un burn-out, dit El­vire Ales­san­dri­ni, psy­cho­logue cli­ni­cienne. Mais si la pa­tho­lo­gie se dé­ve­loppe sur une per­son­na­li­té plus fra­gile ou que l’épi­sode se ré­pète, une thé­ra­pie longue se­ra plus adap­tée. »

★ En­fin, cer­taines dé­pres­sions né­ces­sitent un trai­te­ment qui se­ra pres­crit par un psy­chiatre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.