LE TOP 3 DES IDÉES CASSE-CROÛTES

Cosmopolitan (France) - - HEALTHY -

« La consom­ma­tion d’al­cool en­traîne l’ou­ver­ture du py­lore, une sorte de porte si­tuée à la sor­tie de l’es­to­mac, qui donne cette sen­sa­tion de faim ir­ré­sis­tible. » Même si on a dé­jà dî­né ? Hé­las, oui. « Et, gé­né­ra­le­ment, on se rue plu­tôt sur un bur­ger frites que sur des ha­ri­cots verts… » Éner­vant ! Sur­tout quand on fait at­ten­tion le reste du temps.

« Oui, car on im­pose à notre or­ga­nisme un double ef­fort. Notre corps tra­vaille dé­jà dur pour éva­cuer l’al­cool. Si on lui ajoute le fac­teur junk food, ça le met en si­tua­tion de

Il est mi­nuit et je n’ai pas dî­né… C’EST MAU­VAIS ? Il est 3 heures et j’ai dan­sé non-stop… stress, avec trop d’élé­ments no­cifs à gérer en même temps. À la clé : fa­tigue, ner­vo­si­té et état va­seux. » ALORS ? Main­te­nant qu’on sait ce qu’il ne faut plus faire, on adopte les bons plans des pros de la night ci-des­sous.

Ca­mille Pic, au­teure du livre Ç aetre en forme pour les Nuls È, 13 €, éd. First. Il est 7 heures et je bosse dans une heure…

« J’es­saie de dé­toxi­fier mon or­ga­nisme avec un bol de por­ridge, une ba­nane cou­pée en mor­ceaux et deux cuillères à ca­fé de miel. Et je bois un thé vert pour me ré­hy­dra­ter. » To Van Kao, DJette.

L’al­cool déshy­drate, donc l’or­ga­nisme puise de l’eau où il peut, y com­pris dans les vais­seaux qui ir­riguent le cer­veau… pro­vo­quant ain­si des maux de tête. Le jo­ker ? L’eau de co­co ! Riche en po­tas­sium, élec­tro­lyte, glu­cose et vi­ta­mine C, elle donne un coup de fouet et aide le corps à se res­sour­cer. Co­co Fair Voel­kel, 25 cl, 3,40 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.