La ride à la mon­tagne

Fat Bike, Snooc et Air­board : trois sports de glisse qui boostent l’adré­na­line et sculptent la sil­houette. On teste ?

Cosmopolitan (France) - - HEALTHY - Par So­phie Billaud Réa­li­sa­tion vi­suelle Dominique Évêque

TRO­QUER SA LUGE CONTRE UN AIR­BOARD Ama­trices d’émo­tions fortes, c’est pour vous ! L’air­board est une sorte de ma­te­las gon­flable sans freins, qui se pra­tique à la tom­bée de la nuit, en pre­nant les der­nières re­mon­tées mé­ca­niques. Ce qui change ? D’abord, on s’al­longe sur le ventre et tête en avant pour dé­cu­pler les sen­sa­tions, en­suite, on di­rige l’air­board avec les mou­ve­ments de son corps pour l’orien­ter. Une des­cente 100 % ra­pide et spor­tive. In­fos sur france-mon­tagnes.com. PÉ­DA­LER SUR LA NEIGE EN FAT BIKE Faire du vé­lo à 1 800 mètres d’al­ti­tude, ça vous tente ? Le prin­cipe : on monte en té­lé­phé­rique en haut des pistes, que l’on dé­vale sur un vé­lo aux pneus sur­di­men­sion­nés, le Fat Bike. Pas de pa­nique, on dé­bute avec un prof qui nous ap­prend à maî­tri­ser la vi­tesse, à ap­pré­hen­der les vi­rages et les dé­ra­pages. Et après, on s’éclate ! 35 € pour deux des­centes aux Mé­nuires et sur le do­maine des 3 Val­lées. FAIRE DU HORS-PISTE EN SNOOC Der­rière ce nou­veau concept, un Fran­çais qui dé­mo­cra­tise le ski de ran­do en le mixant à la luge. On grimpe avec des skis équi­pés de peaux de phoque qui adhèrent à la neige. En haut des pistes, on dé­chausse et su­per­pose les skis l’un sur l’autre. Sur ce « socle », on fixe un siège de luge, on s’as­sied des­sus, et c’est par­ti ! Pour frei­ner et se di­ri­ger, les pieds sur la neige font of­fice de gou­ver­nail. À par­tir de 25 € la jour­née à la sta­tion des Sai­sies.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.