67 %

Cosmopolitan (France) - - VIVE LA ROUTINE ! -

ailleurs qu’à la mai­son. Pour nos cinq ans, j’avais pris un Dayuse dans un hô­tel à cô­té de son bu­reau : bulles, pique-nique glam et moi en mode ce­rise sur le gâ­teau. Per­sua­dé qu’on al­lait juste se faire un res­to en amou­reux, il a été sur­pris, mais ça lui a fait réa­li­ser com­bien il fal­lait qu’on se re­trouve seuls pour s’écla­ter au lit. De­puis, j’ai té­lé­char­gé l’ap­pli sur mon mo­bile et quand un cré­neau se li­bère, on (se) saute des­sus ! Pas plus cher qu’un res­to mais fol­le­ment plus exal­tant ! Lu­cie, 35 ans C’est le pour­cen­tage de Fran­çais qui font l’amour une fois par se­maine ou moins. (étude TNS-Sofres 2009 sur la sexua­li­té des Fran­çais) On s’ac­corde une se­maine par mois à ne faire au­cun ef­fort : en sur­vêt, vau­trés sur le ca­na­pé, on passe nos soi­rées à go­ber des sé­ries. Re­po­sant… sur­tout qu’on en a tou­jours marre au bout de quelques jours. On se re­garde… « Stop ! » Et hop, on re­part illi­co dans notre mode ha­bi­tuel de sé­duc­tion, en mode en­core plus glam pour rat­tra­per ce re­lâ­che­ment. Ce contraste nous fait un bien fou ! Alex, 25 ans nirs » sont dans une boîte glis­sée sous le lit. De temps en temps, si on manque d’ins­pi­ra­tion, qu’on s’en­nuie ou qu’on glande au lit, on la res­sort, on plonge de­dans, on se sou­vient, on en rit… Et ça ral­lume di­rect le feu entre nous. Vic­to­ria, 34 ans J’ai plus de be­soins sexuels que mon homme, et je suis bi­sexuelle, ce qu’il sait de­puis notre ren­contre. Comme il a peur que j’aille voir ailleurs par en­nui et que je tombe amou­reuse, on a trou­vé la so­lu­tion : on va pas­ser la soi­rée dans un club de temps en temps. Je choi­sis une fille qui me plaît, avec qui je couche de­vant lui, mais à la­quelle il ne touche pas. Ça le chauffe mais il ne se sent pas en dan­ger. Moi, ces soi­rées me per­mettent de lais­ser libre cours à mes en­vies… et me pro­curent une ex­ci­ta­tion dont on pro­fite après tous les deux. Alexa, 32 ans

On se re­lâche… mais pas trop On va voir ailleurs… mais en­semble

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.