MON­SIEUR POULPE

San­té ! Avec « les Re­cettes pompettes », le tru­blion al­coo­li­sé du Net en agace cer­tains, mais fait le plein d’ama­teurs d’émis­sions azi­mu­tées. À consom­mer sans mo­dé­ra­tion.

Cosmopolitan (France) - - LE CHOUCHOU - Par Flo­rence Trédez

Qui a bu boi­ra ? Mon­sieur Poulpe dé­zingue toutes les pré­vi­sions. C’est de­vant un thé à la menthe qu’il ins­talle sa sil­houette dé­gin­gan­dée, et il dé­teste le poulpe. « Un truc qui a le goût et la consis­tance d’un che­wing-gum dé­gueu. » Son sur­nom de cour de ré­cré, l’ani­ma­teur des « Re­cettes pompettes », l’émis­sion du Web adap­tée d’un concept ca­na­dien, le doit plu­tôt à sa bou­li­mie d’ac­ti­vi­tés, mas­quée par une éner­gie de lym­pha­tique et une mine éter­nel­le­ment fa­ti­guée. « Ado, je tour­nais des films d’hor­reur dans mon jar­din et j’ai ra­té mon bac parce que je vi­sion­nais des tutos de Pho­to­shop en cours. » Fils d’un of­fi­cier de gen­dar­me­rie mu­té au Ga­bon, il trompe l’en­nui de son en­fance en écha­fau­dant des his­toires. « J’étais fils unique, et mon édu­ca­tion dans des ca­sernes rem­plies de gens ar­més n’était pas très mar­rante. » Il se fait connaître avec des émis­sions lou­foques comme « Mange mon geek », écrit des scé­na­rios pour « Ca­mé­ra Ca­fé », par­ti­cipe au Stu­dio Ba­gel et au « Grand Jour­nal », pré­sente « Un doigt dans le Poulpe » dans « l’Émis­sion d’An­toine »

« J’aime les filles folles, ar­tistes de pré­fé­rence, blondes ou rousses, et avec des ta­touages. Des filles en marge : je trouve ça ras­su­rant, les gens qui ne voient pas la vie comme les autres. » Son ac­tu : « Les Re­cettes pompettes » sur YouTube. « L’Émis­sion d’An­toine », chaque sa­me­di à 19 h 20 sur Ca­nal+. Et il monte de temps en temps sur scène pour pro­po­ser des sketches « bi­zarres ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.