1

Cosmopolitan (France) - - PSCHITT -

JE ME FAMILIARISE AVEC L’EN­NE­MI La pres­sion est une pe­tite fourbe. Elle a par­fois l’ap­pa­rence d’une boule dans la gorge, d’une fa­tigue in­tense ou d’un noeud à l’es­to­mac (voire les trois en même temps) et, si elle s’ins­talle, elle peut se muer en troubles du som­meil ou de la concen­tra­tion, ex­cès en tous genres (al­cool, ta­bac, cho­co­lat), sautes d’hu­meur, mo­ro­si­té, voire dé­pres­sion ou burn-out. Il en existe deux types. Celle qu’on nous met – un boss ul­tra exi­geant, une mère qui de­mande chaque di­manche si on vien­dra en­core seule –, et celle qu’on se met toute seule comme une grande. La faute à nos pa­rents, qui nous ont en­fon­cé dans le crâne qu’on de­vait être très sage et très bonne à l’école. Puis à la so­cié­té qui a pris le re­lais, nous in­vi­tant à man­ger un smoo­thie bowl le ma­tin, à faire du sport, à car­ton­ner au bou­lot, à être une amou­reuse gaie et lé­gère, à avoir un sa­lon ul­tra de­si­gn… et à être heu­reuse, parce qu’avec tout ça, il ne man­que­rait plus qu’on fasse la gueule. Exer­cice pour iden­ti­fier les cas où on se met la pres­sion

On ima­gine une li­brai­rie, où le rayon Dé­ve­lop­pe­ment

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.