P

Cosmopolitan (France) - - ÉDITO -

en­dant des an­nées, j’ai mé­na­gé la chèvre et le chou, ac­cep­té des choses que je ne pen­sais pas pou­voir chan­ger et je me suis écra­sée au lieu de ra­ta­ti­ner les bi­pèdes avec les­quels j’étais en conflit. Je mul­ti­pliais les ac­ti­vi­tés avec une fa­ci­li­té dé­con­cer­tante – mé­nage, bri­co­lage, té­lé­réa­li­té, fies­ta, gueule de bois : une fuite par­fai­te­ment ro­dée qui avait l’avan­tage de lais­ser peu de temps pour pen­ser. Mais aus­si peu de temps pour pro­fi­ter de l’ins­tant. Et puis un jour j’ai gran­di, c’était très agréable. Dé­cou­vrez à quel point p. 128. Je me suis re­cen­trée. Ça pa­raît simple comme ça, mais c’est long. J’ai com­men­cé par me je­ter à l’eau. Mon corps, pour ne pas cou­ler, s’est co­or­don­né pe­tit à pe­tit. Con­crè­te­ment : j’ai fait pis­cine et j’ai ap­pris le crawl. J’ai dû en­chaî­ner les ki­lo­mètres avant de trou­ver l’har­mo­nie, mais c’est ve­nu. Avec en bo­nus : un corps de si­rène . J’ai com­pris alors que peu im­por­tait le nombre d’ac­ti­vi­tés, l’im­por­tant est d’être à ce qu’on fait. Cette dé­cou­verte m’ayant ou­vert le champ des pos­sibles, j’ai illi­co plon­gé dans la terre : j’ai fait po­te­rie. Et là, si l’es­prit ne suit pas, ça ne marche pas. Im­pos­sible de mon­ter un ki­lo d’ar­gile en pen­sant aux lois an­ti-avor­te­ment de Do­nald, si­non on en fout par­tout. Mais quand ça marche, c’est vrai­ment sa­tis­fai­sant. Mon but dé­sor­mais : sa­vou­rer chaque mi­nute. Vous aus­si ? Al­lez vite p. 116 ! @ma­rie­la­fon­ta ➔ Dé­cou­vrez en­core plus de pro­duits, des vi­déos, des ban­de­san­nonces et d’autres sur­prises sur votre ma­ga­zine nu­mé­rique ➔ Téléchargez l’appli Cos­mo­po­li­tan Ma­ga­zine France

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.