VIANNEY

N° 1 au Top al­bums, en tour­née à gui­chets fer­més, le chan­teur bien sous tous rap­ports ap­porte le bon­heur par­tout où il passe.

Cosmopolitan (France) - - LE CHOUCHOU - Par Flo­rence Trédez

En trois ans seule­ment, à 25 ans, il est de­ve­nu le nou­veau hé­ros de la chan­son pop fran­çaise. Un chou­chou 100 % chou­chou, Vianney. Tout le monde l’aime : le pu­blic, les Vic­toires de la mu­sique qui l’ont sa­cré « ar­tiste mas­cu­lin de l’an­née » en 2016, les cri­tiques, des chan­teurs aus­si dif­fé­rents que Sou­chon ou Shei­la, avec qui il a chan­té en duo. Et quand on lui parle, on ne peut pas s’em­pê­cher de l’ai­mer aus­si. Peut-être parce qu’il est de­ve­nu star par ha­sard, sans l’avoir re­cher­ché. « Je des­sine de­puis que je suis pe­tit et j’ai fait des études de stylisme, confie-t-il sans fard. Avant de sor­tir mon pre­mier al­bum, je pré­voyais d’ou­vrir ma bou­tique de vê­te­ments à Stock­holm. J’au­rais donc écrit mes chan­sons le soir, chez moi et pour moi seule­ment, mais le reste du temps, j’au­rais des­si­né et cou­su ces vê­te­ments que j’ima­gi­nais. » En­cou­ra­gé à en­re­gis­trer un al­bum par une ma­na­geuse qui avait écou­té ses chan­sons, ce fils de bonne fa­mille ca­tho­lique aux faux airs de gendre idéal, né à Pau, di­plô­mé de l’ESG Ma­na­ge­ment School de Pa­ris et d’ES­MOD, fait alors un vi­rage à 180 de­grés. Ce se­ra l’al­bum « Idées blanches », Son al­bum « Vianney » (Tôt ou Tard). Ses concerts : le 21 mars au Ba­ta­clan, les 24 et 25 mars à la Ci­gale, le 31 mars à Lyon, le 22 no­vembre au Zé­nith. por­té par le single « Pas là », écrit après une rup­ture amou­reuse et ven­du à 170 000 exem­plaires. Puis, deux ans plus tard, « Vianney », (180 000 ex) et une tour­née monstre. Sur scène, il se montre d’une dé­rou­tante dé­con­trac­tion. « Je tâche de pas­ser le ri­deau rouge comme j’en­tre­rais dans ma cui­sine, sans ré­flé­chir, et je me laisse por­ter par l’hu­meur du pu­blic. » Dans ses chan­sons, il dit des choses simples aus­si, mais tou­jours justes. Dé­ca­lé à sa ma­nière, pas très rock’n’roll, il as­sume dans la vie des qua­li­tés d’un autre âge. Il est po­li, ponc­tuel, gen­til. An­cien scout qui a tou­jours la foi, il passe ré­gu­liè­re­ment la nuit avec des sans-abri pour dis­tri­buer des re­pas et dis­cu­ter avec eux. Et il adore s’échap­per à vé­lo pour des ex­cur­sions loin­taines : pour la sor­tie de son pre­mier disque en Al­le­magne, il n’a pas hé­si­té à pé­da­ler pen­dant neuf jours pour ral­lier Ber­lin. Mais le chou­chou dé­teste les dé­fi­ni­tions trop étri­quées ou les rac­cour­cis qui ca­té­go­risent. « Je pré­co­nise, en toute mo­des­tie, de ne ja­mais ré­su­mer qui que ce soit à une idée trop sim­pliste. Nous sommes tous des êtres riches et com­plexes. » Vianney ? Un type bien tout sim­ple­ment, qui donne chaud au coeur.

Ses conseils à un ap­pren­ti chan­teur : Sa femme idéale : « Avoir conscience de ses dé­fauts est une im­mense qua­li­té ! Alors je crois qu’une per­sonne lu­cide, mais aus­si simple et bien­veillante, s’ap­proche d’un idéal. » Son ac­tu :

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.