Ça m’émer­veille ! Pour en prendre plein les yeux, il suf­fit de les ou­vrir.

Cosmopolitan (France) - - TRANSPORTÉE - Par Ma­thilde Ef­fosse. Pho­to Flo­rian Som­met.

Chaque âge trouve ses sources d’émer­veille­ment. Pas le pe­tit en­thou­siasme qui nous gagne lorsque l’as­cen­seur ar­rive en même temps que nous, le bon­heur de se ré­veiller d’une soi­rée ar­ro­sée sans gueule de bois, ou le dé­lice de réa­li­ser à 20 heures, es­car­pins ba­lan­cés der­rière le ca­nap et Net­flix au garde-à-vous, qu’on a pile as­sez de cro­quettes pour que notre chat tienne jus­qu’au len­de­main. L’éblouis­se­ment pur, ce­lui du nour­ris­son qui nous ob­serve de ses grands yeux écar­quillés, qui ca­resse une mèche de nos che­veux, at­trape notre doigt… Ce­lui de l’en­fant, fas­ci­né par un nuage ou une fleur, cap­ti­vé par le spec­tacle qui défile der­rière le hu­blot d’un avion. Pour­quoi, une fois adulte, a-t-on plu­tôt ten­dance à re­mar­quer la cou­leur me­na­çante du nuage, l’in­secte der­rière les pé­tales et… quel hu­blot ? Nous, dans l’avion, on re­garde une sé­rie sur notre ta­blette. Et on baisse le ri­deau pour évi­ter les re­flets, mer­ci. Ce n’est pas parce qu’on est cy­nique ou qu’on voit le cock­tail à moi­tié vide. C’est sim­ple­ment parce qu’on com­prend mieux la vie, ses obli­ga­tions et ses dif­fi­cul­tés. Et pour­tant, pour être heu­reuse, il faut conser­ver quelques éclats de notre re­gard d’en­fant pour prendre conscience que le monde est beau, mal­gré tout. S’émer­veiller, c’est simple. Il y a tou­jours quelque chose de beau pas loin… La preuve.

J’ai tou­jours ado­ré le mo­ment juste après la pluie. C’est comme si tout se cal­mait, était en sus­pens pen­dant quelques se­condes ma­giques. Stéphanie, 34 ans

7 heures du mat, je pars au bou­lot quand

je re­marque un homme, la soixan­taine pas­sée, faire un jog­ging. Alors que moi, l’idée de mon­ter cinq étages à pied me fa­tigue dé­jà. Ma­thilde, 25 ans

Un di­manche, mon mec in­siste pour qu’on aille visiter les jar­dins du châ­teau de Ver­sailles, avec en prime l’appli of­fi­cielle pour nous ser­vir

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.