Jane

Au­teure, pas geek, elle signe une web­sé­rie, « Ma­chine et Ma­chi­nette », où une fille par­tage la vie d’un ro­bot.

Cosmopolitan (France) - - LEURS CONFESSIONS - Par Mar­tine Tar­tour. Photo Ju­lie Ansiau.

Pe­tite, je veux être jour­na­liste. Parce que j’aime ob­ser­ver. Lire aus­si. En va­cances, j’ai ma bande : mon frère, mes cou­sins, cha­cun a son sur­nom… Je leur pro­mets des tas d’aven­tures pal­pi­tantes mais il ne se passe ja­mais rien. À 19 ans, je m’ins­talle à Lille pour faire Sciences Po. Après deux ans, je pars à Mi­lan en échange uni­ver­si­taire. Et je conclus mes études par un mé­moire : « Bling-bling vs sno­bisme du sac Lidl ». À 23 ans, j’en­chaîne les stages dans la pub en tant que concep­teur-ré­dac­teur, on est en 2008, et c’est la crise. Les CDI sont rares. J’ac­cepte un nou­veau stage à Londres, j’y vis en co­loc, j’écris des pe­tites chro­niques sur ma vie bri­tish. La pub, ça m’amuse moyen­ne­ment mais j’af­fûte mon sens de la for­mule. À 25 ans, à Pa­ris, je dé­croche un job dans la dis­tri­bu­tion de films. Com­mer­ciale, c’est en­core moins mon truc, mais la pro­duc­trice me pro­met d’in­té­grer le ser­vice créa­tion après. Et elle tient pa­role. Je quitte mon stu­dio pour un deux-pièces. J’adore les fêtes et j’en or­ga­nise une mé­mo­rable quand on est les pre­miers Fran­çais à vendre un pro­gramme té­lé aux Ja­po­nais. À 27 ans, on signe avec ma mère Ma­rie Per­ron, illus­tra­trice, « le Ka­ma­su­tra cul(te) ». On se marre vrai­ment à l’écrire. Et c’est un suc­cès en li­brai­rie. Là, un pro­duc­teur me pro­pose d’in­té­grer le pool de scé­na­ristes de la sé­rie « En fa­mille » sur M6. Écrire, en­fin ! En­fin lais­ser al­ler mon ima­gi­na­tion ! On se réunit une fois par se­maine dans une wri­ting room à la Ci­té du ci­né­ma. On est une quin­zaine avec les pi­liers his­to­riques. À 29 ans, la pla­te­forme Web de France Té­lé­vi­sions lance un ap­pel d’offres pour une web­sé­rie. Le thème : mé­tro­bou­lot-ro­bot. Tous les geeks y vont de leur uni­vers in­ter­ga­lac­tique. Je crée « Ma­chine & Ma­chi­nette », la ren­contre entre une jeune fille spé­cia­liste de la glan­douille au bu­reau et un ro­bot ul­tra­pro­duc­tif. Et je gagne. Deux ans avant de voir la web­sé­rie abou­tir… mais c’est vite ou­blié quand le pre­mier épi­sode est mis en ligne en jan­vier : on a 40 000 vues la pre­mière se­maine. La ré­ponse à la ques­tion « peut-on ap­prendre à glan­der à un ro­bot ? » est sur You­Tube en douze épi­sodes au­jourd’hui. D’ici mes 40 ans. Une tonne de nou­velles his­toires

à ra­con­ter.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.