18 %

Cosmopolitan (France) - - POURQUOI SE METTENT-ILS EN COUPLE ? -

Note de l’au­teur : Si vous l’ai­mez, jouez le jeu, vous mar­que­rez de nom­breux points. Si­non, pour­ris­sez le dé­jeu­ner de fa­mille en par­lant politique. Vous pou­vez aus­si lan­cer à la can­to­nade : « J’en pro­fite pour an­non­cer la bonne nou­velle : je suis en­ceinte ! »

Les soi­rées de cé­li­ba­taire, ça fi­nit par chif­frer. Tous ces cock­tails qu’on si­rote d’un air mys­té­rieux au fond d’un bar… Et quand le verre se re­trouve vide, on a ten­dance à en com­man­der un autre. Puis le taxi pour ren­trer (seul). Alors for­cé­ment, se po­ser avec quel­qu’un, c’est éco­no­mique. D’ac­cord, il y a la Saint­Va­len­tin, mais après tout, un pe­tit porte-clés avec votre ani­mal pré­fé­ré (le dau­phin, vous le lui avez avoué dans un mo­ment de vul­né­ra­bi­li­té), et hop, c’est plié ! Et c’est en­core mieux si on fi­nit par ha­bi­ter en­semble. On mu­tua­lise le loyer, in­ter­net, le gaz… Quand on vit d’amour et d’eau fraîche, on est ra­vis que l’eau soit com­prise dans les charges. Bon, for­cé­ment, ça chan­ge­ra avec l’ar­ri­vée des en­fants, mais on n’en est pas en­core là. Note de l’au­teur : Sur­tout, n’ou­vrez JA­MAIS de compte com­mun avec ce genre d’in­di­vi­du ! (Étude Ifop, 2016)

Il veut faire des éco­no­mies Il veut rendre son ex ja­louse

Vous vous sou­ve­nez de cette Lau­ra dont il n’a pas ar­rê­té de par­ler la pre­mière fois que vous vous êtes vus ? Il était cen­sé l’avoir quit­tée parce qu’elle était in­sup­por­table, et il s’était bien re­mis de la rup­ture, mer­ci beau­coup. Seule­ment, pe­tit à pe­tit, vous vous êtes ren­du compte que c’était elle qui l’avait en­voyé pro­me­ner. Et qu’il le vi­vait mal. Au point de cher­cher déses­pé­ré­ment une ma­nière de se conso­ler. Ré­jouis­sez-vous, vous êtes la ma­nière (et l’art). C’est vrai que vous avez été as­sez sur­prise de son en­thou­siasme à l’idée d’af­fi­cher votre couple au grand jour aus­si tôt. Son sta­tut Fa­ce­book a chan­gé dans la soirée, à se de­man­der s’il ne l’a pas mo­di­fié dis­crè­te­ment au mo­ment où vous êtes al­lée aux toi­lettes. Et cet anniversaire avec tous ses amis au­quel il vous convie une se­maine après vous avoir ren­con­trée, est-ce nor­mal ? Ah, il y au­ra aus­si Lau­ra ? Note de l’au­teur : S’il en vaut vrai­ment la peine, faites-lui ou­blier Lau­ra. Si­non, lar­guez-le au mo­ment du gâ­teau avec les bou­gies, ça fait tou­jours son pe­tit ef­fet.

DES HOMMES DE PLUS DE 18 ANS N’ONT JA­MAIS ÉTÉ EN COUPLE.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.